Le court-métrage d'animation "Vanille" du Guadeloupéen Guillaume Lorin primé à New-York

cinéma
Vanille 1

C'est une belle reconnaissance pour le réalisateur guadeloupéen Guillaume Lorin. Son oeuvre Vanille, dont l'histoire se déroule, dans l'archipel, a été doublement primée au Festival international du film pour enfants de New York, ce 23 mars. 

C'est une belle distinction... Et même une double distinction pour le Guadeloupéen Guillaume Lorin. Son film d'animation, Vanille, a remporté deux prix au Festival international du film pour enfants de New York (NYICFF).

Le 7e art vu par les enfants

Vanille est un film d’animation qui met en scène notre Guadeloupe. Le réalisateur et scénariste, un jeune Guadeloupéen, a écrit ce scénario avec Aurore Auguste et Antoine Lanciaux. Tous trois ont voulu valoriser l'archipel et le présenter au monde au travers des yeux de la petite héroïne, prénommée Vanille. 

Chaque année, depuis 1997, date de sa création, aux mois de février et mars, ce festival qui se déroule à New-York dévoile et défend des œuvres destinées enfants et les adolescents âgés de 3 à 18 ans.

Vanille a conquis les petits jurés

Les lauréats des prix sélectionnés par le festival sont éligibles à l'Académie des Oscars dans les catégories Meilleur court métrage d'animation et Meilleur court métrage d'action.
Le Jury remet deux prix : le meilleur court-métrage d’animation et le meilleur court-métrage de fiction et les parents en choisissent un. Pour les autres prix, ce sont les enfants qui votent en fonction de leur âge.  
Ces dernières années, de nombreux films français ont été présentés. Et cette année, c'est l'histoire de la petite Vanille qui a séduit les petits jurés. Ainsi, le court-métrage de Guillaume Lorin a été doublement récompensé ce mardi 23 mars, avec le prix "Jeune public de 8 ans et plus" et le Grand prix du public.

Une belle reconnaissance pour le jeune réalisateur qui n'a pas caché sa joie et son bonheur, face à une telle reconnaissance. 

Guillaume Lorin interrogé par Célia Cléry