Le "Drive test Covid" de Bas du Fort en saturation

coronavirus
Drive test covid 1
©Ch. Danquin

Il y a affluence en ce moment pour réaliser un test covid, notamment sur le parking de Bas du Fort où les équipes de l'Institut Pasteur sont installées. Les raisons de cette affluence sont multiples et posent le problème de la capacité, pour la Guadeloupe, à réaliser massivement ce type de tests.

Ce vendredi matin, sur le parking de l'hypermarché de Bas du Fort. Ils sont nombreux à être venus, dès le lever du jour, s'intégrer dans la file d'attente qui ne cesse de s'allonger depuis. Chacun pour un motif particulier et souvent, parce qu'ils doivent voyager.

Priscille résidente de Saint Martin

Plus généralement, les conditions de déplacement ayant évolué et les risques de contamination étant multiples, avec la présence du variant anglais qui est désormais prouvée, les raisons de pratiquer ce test sont nombreuses. Et depuis la fin de la semaine dernière, le nombre de candidats au test est en constante augmentation.

Contraintes matériellement, les équipes de l'Institut Pasteur veillent à ne pas dépasser le nombre total de 150 tests par jour qu'elles se sont fixées. Parce qu'il faut ensuite les traiter pour adresser les résultats au plus tôt aux personnes testées. Or, outre les tests qu'il effectue directement, l'Institut pasteur doit aussi prendre en charge les tests effectués dans les Îles du Nord.

De fait, priorité est donnée aux personnes "cas contacts" ou pour les motifs impérieux ou encore les personnes qui doivent se faire opérer, pour éviter toute pénurie de réactifs nécessaires pour l'analyse du test.

Drive test covid 2
©Ch. Danquin

Et quand ils n'ont pas pu faire partie des testés du jour, beaucoup se tournent alors vers l'aéroport ou vers certains laboratoires qui les pratiquent, sans pour autant être sûrs de pouvoir passer le jour-même.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live