Le Groupe Dubreuil, maison-mère d’Air Caraïbe, privé finalement de la participation financière de la compagnie maritime CMA-CGM.

transports
Air Caraïbes and CMA-CGM
©Y. Yacou

Un coup dur pour le transporteur aérien qui comptait fortement, avec la crise  économique engendrée par le Covid,  maintenir le cap, grâce à ce nouvel actionnariat.

Une annonce guère réjouissante en ces temps de turbulences dans le transport aérien. L’arrivée de la CMA-CGM devait soulager quelque peu Air Caraïbe, et French Bee, fortement impactées par la crise sanitaire.

L’armateur n’entrera donc pas dans le capital du Groupe Dubreuil, la maison mère. Un protocole d’accord avait pourtant été signé, en septembre dernier entre les deux protagonistes. Il prévoyait une prise de participation, pour la compagnie maritime,  à hauteur de 30%.

Une nouvelle déception pour Dubreuil, après la décision de la collectivité territoriale de Martinique de devenir actionnaire du concurrent Corsair, désormais entre les mains d’un consortium ultramarin. La CTM avait elle aussi été sollicitée.

La CMA-CGM dit toutefois vouloir développer un autre type de collaboration avec le transporteur, dans le secteur du fret aérien. Elle envisage d’ailleurs de lancer sa propre compagnie, qui devrait ainsi établir des partenariats commerciaux, notamment avec Air Caraïbe et French Bee.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live