Le journaliste Claude Danican visé par une enquête, pour "corruption passive et active" présumée

justice
Tribunal de Pointe-à-Pître

Suite à la plainte du candidat battu aux municipales de 2020, aux Abymes, Francillonne Jacoby-Koaly, le procureur de la République de Pointe-à-Pitre a ouvert une enquête préliminaire, visant le  journaliste de Guadeloupe La 1ère, Claude Danican, pour les chefs de "corruption passive et active".

Le procureur de la République de Pointe-à-Pitre a ouvert, ce mercredi 13 janvier 2021, en fin de journée, une enquête préliminaire visant Claude Danican, journaliste de Guadeloupe La 1ère, mais aussi connu comme président d'une association de poésie, dans l'archipel. Notre collègue est inquiété pour les chefs de "corruption passive et active". L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

Cette décision du magistrat Patrick Desjardins fait suite à la plainte, déposée le 31 décembre 2020, par Francillonne Jacoby-Koaly, candidat battu aux élections municipales de mars 2020, aux Abymes.
Cet homme politique a dénoncé, via un courrier adressé au CSA, à la direction de France Télévisions et au Procureur de la République, une prétendue collusion, entre le journaliste et son adversaire politique, Eric Jalton, réélu, le 15 mars 2020, maire de la ville des Abymes puis, le 11 juillet 2020, président de la communauté d'agglomération Cap Excellence. 

Pour rappel, Francillonne Jacoby-Koaly avait déjà utilisé le même argumentaire, devant le Tribunal administratif de la Guadeloupe, pour obtenir l'annulation des élections municipales et communautaires. Mais il a été débouté. 

Pour l’heure, notre confrère de la rédaction radio bénéficie de la présomption d’innocence.