Le mythique Lycée Baimbridge écrit une nouvelle page de son histoire

éducation
lycée Baimbridge fermé
©D. Quérin

Une cérémonie d'hommages a eu lieu dans la cour d'honneur du Lycée Baimbridge ce mardi 9 février 2021. Les personnels et élèves de la cité scolaire, lui ont fait leurs adieux. À la rentrée des vacances de carnaval, ils intègreront les bâtiments rénovés.

"C'est plus qu'un lycée, c'est un musée" Les personnels et élèves réunis dans la cour d'honneur de Baimbridge sentent toute la solennité de ce moment. Autour d'eux, des panneaux qui exposent l'histoire de cette cité scolaire mythique, berceau politique de plusieurs générations de Guadeloupéens, mais aussi son avenir, ces nouvelles barres colorées qui prennent la relève des mythiques bâtiments blancs et bleus perchés sur leur morne.

La culture Baimbridge

Cet établissement, de par son histoire même, incarne le symbole de la conscience et de la résistance. Baimbridge a formé de multiples générations d'intellectuels et a longtemps abrité le coeur de la révolte et de la conscientisation estudiantine de Guadeloupe. Le lycée a aussi accompagné et révèlé les mutations sociales profondes de l'île, aidant les élèves, à chaque fois, à passer le cap de ces changements, comme l'explique le professeur Chomereau-Lamotte.

Dernière étape du phasage

La fermeture des classes du LPO était la dernière étape du phasage de la réhabilitation de la cité scolaire, dévoilé en 2015. Compte tenu du trop grand nombre d'élèves à rescolariser, le maître d'ouvrage avait annoncé une réhabilitation par étapes en commençant par le lycée général et technologique pour finir par le Lycée Polyvalent. Une fois que la communauté scolaire aura pris possession des nouveaux bâtiments, les barres actuelles seront désamiantées et démolies. En effet, ces bâtiments debouts depuis plus de 50 ans ne répondaient plus aux normes parasismiques en vigueur, en plus d'afficher des marques réelles de vétusté.

Le reportage d'Eddy Golabkan et Christian Danquin

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live