Le Parlement s'accorde sur le texte qui devra régir la gouvernance de l'eau en Guadeloupe

consommation
assemblée nationale & Sénat

La commission mixte paritaire du parlement a finalisé le texte de la proposition de loi sur la gouvernance de l’eau potable et de l’assainissement en Guadeloupe. Les députés et sénateurs sont tombés d’accord sur un texte commun. Reste maintenant à voter cette proposition de loi

Créé le 1er septembre prochain, ce syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement en Guadeloupe va comprendre toutes les communautés d’agglomérations de l’Archipel, y compris Cap Excellence. La Région Guadeloupe et le Département vont intégrer ce syndicat. Le texte dépossède les EPCI de toutes leurs compétences en matière d’eau et d’assainissement. Sur le plan financier, les EPCI et les collectivités vont payer : le Département et la Région vont financer à hauteur de 50%. Les communautés vont assurer le reste, au prorata du nombre de leurs habitants. 

Les dettes ne seront pas toutes transférées

Les dettes financières des EPCI le seront. Le reste du passif des gestionnaires actuels du précieux liquide ne vont pas se retrouver au bilan de cette nouvelle entité. Au côté du comité syndical qui va gérer cet établissement public, il y aura une commission de surveillance qui va donner des avis sur la gestion. Elle va comprendre des représentants d’associations d’usagers et d’associations de protections de l’environnement. Représentants qui devront être adoubés par l’Etat. La CCI, la chambre d’agriculture, l’association des maires et une personnalité qualifiée vont compléter le tour de table. Pas de quoi satisfaire le comité de l’eau de la Guadeloupe.

Sur le plan politique c’est une satisfaction pour la députée Justine Bénin apparentée MoDem et le sénateur Dominique Théophile de la République En Marche. Autre questionnement comment va se positionner le SMO, le syndicat mixte ouvert créé il y a quelques jours. De quoi faire couler beaucoup d’encre à défaut d’eau régulièrement dans certains robinets.

Invité de Guadeloupe La 1ère La Radio, Michel Letapin, secrétaire du syndicat Administration et Intendance de l'UNSA, l'Union nationale des syndicats autonomes de Guadeloupe, s'est étonné de la coïncidence des calendriers.

MICHEL LETAPIN UNSA SIAEAG

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live