Le "peut mieux faire" de Pôle Caraïbes

transports
Trafic Pôle Caraïbes
. ©Guadeloupe la 1ère
La Société aéroportuaire « Guadeloupe Pôle Caraïbes » a publié ce mercredi les résultats enregistrés par elle durant ces derniers mois. Le trafic global atteint 75% de son niveau de 2019, au premier semestre 2022. Un début de rattrapage, après 2 années de pandémie qui est essentiellement porté par le trafic transatlantique qui dépasse 83% de son niveau d’avant crise.

De Janvier et à Juin 2022 ce sont 995 000 passagers qui sont passés par l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes, contre 1 321 000 en 2019 sur la même période, soit un manque à gagner de 326 000 passagers, par rapport à 2019.
Un trafic qui demeure donc en repli de 25% par rapport à 2019.

Le trafic vers la France continentale, fortement impacté en début d’année par la vague OMICRON, poursuit son redressement. Au premier trimestre, il affichait 76% de son niveau pré-COVID et se situe à 83% au second semestre. Au cumul des 6 premiers mois de l’année, il est de 17% inférieur, à son niveau de 2019, ce qui représente au total139 000 passagers de moins qu’en 2019, soit 43% de la baisse cumulée.

Le réseau régional remonte à 77% de son niveau de trafic avant COVID

Le trafic vers les Iles du Nord (Saint Martin Grand Case et Saint Barthélémy) a également enregistré une solide reprise, affichant, sur le 1er semestre 2022, 80% de son niveau de 2019, contre seulement 45% en 2021 sur la même période et 75% au premier trimestre 2022. Avec un courant beaucoup plus porteur vers Saint Barthélemy que vers Saint Martin Grand Case. Pôle Caraïbes enregistre malgré tout près de 20 000 passagers de moins sur ces deux destinations, par rapport à 2019.

Vers la Martinique et la Guyane, le trafic demeure encore en fort retrait, accusant 28% de repli (avec un peu moins de 160 000 passagers transportés contre près de 220 000 en 2019 sur le 1er semestre).

USA-CANADA : Trafic en forte hausse sur le 2nd trimestre

Malgré la reprise des vols vers les USA et le Canada à partir du mois de novembre 2021, pour Pôle Caraïbes, l’axe est resté très en retrait de son niveau d’avant crise.
Pour autant, un redressement s'amorce et est principalement porté par l’augmentation des fréquences des compagnies American Airlines (jusqu’à 4 fréquences hebdomadaires en période d’affluence contre 1 seule en 2019), Air Canada, ainsi que, dans une moindre mesure, la poursuite, jusqu’à fin Avril 2022, de la liaison Air France vers New York et Montréal.
Le trafic vers les USA du second trimestre atteint 98% de son niveau de 2019, contre seulement 30% au 1er trimestre.

Enfin pour ce qui est des vols vers la Caraïbe, ils restent très en repli, portés essentiellement par les lignes à destination de Saint Domingue (98% du trafic de 2019), Saint Martin partie hollandaise (82% du trafic de 2019) et la Dominique (78%),.