Le pigeon à cou rouge, la colombe Rouviolette et la barge Hudsonienne exclus de la chasse pour la saison 2021-2022 en Guadeloupe.

justice
Barge hudsonnienne
Barge hudsonnienne
Le résultat d'une action intentée par l’association pour la protection des animaux sauvages, l’association pour la sauvegarde et la réhabilitation de la faune des Antilles, et l’association Toto-Bois pour l’étude et la et la protection de la faune sauvage dans les petites Antilles

C'est une décision du Tribunal Administratif de la Guadeloupe que la Préfecture a publié puisqu'elle est applicable depuis le 10 septembre 2021 jusqu'au au 22 janvier 2022, date de la fin de la saison de chasse 2021-2022 en Guadeloupe et à Saint-Martin.. Elle fait suite à une requête en référé déposée par l’association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), l’association pour la sauvegarde et la réhabilitation de la faune des Antilles (ASFA), et le Toto-Bois Association pour l’étude et la protection de la vie sauvage dans les petites Antilles (AEVA). Requête à laquelle le tribunal a accédé, estimant que les autorités n’auraient pas tenu compte d’une consultation publique qui demandait cette protection des trois oiseaux, en Guadeloupe et à Saint Martin. 
Il a donc décidé de suspendre la chasse en Guadeloupe et à Saint Martin pour les trois espèces suivantes 

Pigeon à cou rouge
Le pigeon à cou rouge

– le pigeon à cou rouge (Patagioenas squamosa) ;
– la colombe rouviolette (Geotrygon montana) ;
– la barge hudsonienne (Limosa haemastica).

L'ASPAS, l’association pour la protection des animaux sauvages, se dit satisfaite de cette décision du tribunal. Pour elle s’est une victoire contre le Lobby de la chasse. Les autorités n’auraient pas tenu compte d’une consultation publique qui demandait cette protection des trois oiseaux, en Guadeloupe et à Saint-Martin.

La Colombe rouviolette
La Colombe rouviolette

 

FJO. et O. Lancien