Le président du Département choisit le CHG Jacques Salin pour décliner les orientations de sa politique en faveur des personnes âgées

département
C'est une problématique qui prend de plus en plus d'importance en raison du vieillissement de la population guadeloupéenne. On prévoit même qu'en 2030, un tiers de la population guadeloupéenne sera âgé de 60 ans et plus contre un quart en 2017. D'où la nécessité pour la collectivité départementale, en charge de ce domaine d'investir dès aujourd'hui pour que la Guadeloupe soit une référence en la matière.

Une référence, un mot prononcé par Guy Losbar lui-même lors de sa visite au sein du centre gérontologique de Palais Royal. Une structure nouvelle mais qui n'a pas pu développer tout son potentiel puisqu'elle héberge jusqu'à nouvel ordre le Pôle Parents-enfants du CHUG.

C'est une véritable opération tiroir à l'échelle de plusieurs établissements. Nous avons sur ce site de Palais Royal le Centre Hospitalier gérontologique. Mais nous accueillons aussi des activités du CHU. Activités du CHU qui vont rejoindre le site de Perrin une fois que le nouvel hôpital sera livré. Et le site de Morne Vergain où l'on a actuellement cent personnes qui sont hébergées dans de bonnes conditions, ça demande des travaux que nous faisons. Et une fois que le CHU aura rejoint Perrin, les résidents de Morne Vergain pourront rejoindre Palais Royal. C'est très important que l'équipe du département et le président viennent sur place ...et qu'ils comprennent notre réalité puisque nous sommes des partenaires et nous devons travailler main dans la main pour répondre aux mieux aux besoins de la population.

Youri Bangou, directeur du CHG Jacques Salin

 

visite de Guy Losbar au CHG
. ©Ch. Danquin

Pour le président du Département, le fer de lance de son action s'exprime dans sa volonté de mener une véritable politique d’autonomie pour les personnes âgées et de la placer au cœur de ses priorités.
Cela passe par des investissements aussi bien en matière d'équipements que pour le fonctionnement de l'établissement et des interactions qui doivent exister entre lui et les différents EHPAD du territoire.

Points forts de la politique du département en faveur des personnes âgées

Et pour Guy Losbar, tout passe par le fait d'exprimer une volonté et de créer les conditions de sa mise en œuvre. Deux phases qu'il concrétise avec cette visite à Palais Royal.