Evacuations sanitaires : le secours des airs pour sauver des vies

coronavirus
EVASAN en avion ou en hélicoptère
L'avion et l'hélicoptère très sollicités pour sauver des malades atteint de la Covid 19 ©Ministère des Armées
11 malades du Covid, jusqu’ici en réanimation au Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe, ont été transférés hier par avion, spécialement affrété depuis l’aéroport Pôle Caraïbes. Ils sont arrivés ce matin très tôt à Paris Orly. En Guadeloupe, l'hélicoptère lui aussi aide à sauver des vies.

11 malades ont été répartis dans les différents établissements hospitaliers de la région île de France. Il s’agit de la 10ème évacuation sanitaire aérienne pour la Guadeloupe, effectuée sous le nom d’Hippocampe 10. Et pour la première fois, une caméra de télévision a été autorisée à filmer le transfert des malades. Des images que vous verrez dans nos prochaines éditions télévisées. 

Eric Stimpfling Guadeloupe la 1ère

Arrivée à Orly des malades évacués
Arrivée à Orly des malades évacués pour l'acheminement vers les hôpitaux parisiens ©E. Stimpfling

En plus du renfort quotidien d’une équipe des forces armées aux Antilles qui aide déjà le personnel soignant du CHU à transporter les malades au sein des Unités Covid, c’est désormais un hélicoptère Puma arrivé en provenance de la Guyane, qui vient prêter main forte pour les évacuations médicales d’urgence par voie aérienne, en renfort du dragon déjà bien utilisé sur tous les fronts..

Dix membres d’équipage sont mis à disposition : pilotes, mécaniciens, pompiers de l’air, pour répondre à la demande de prise en charge de transfert d’urgence, en particulier pour faciliter les déplacements d’éventuels patients entre les îles de l’Archipel, comme ce fut le cas il y a deux jours pour un enfant à Marie-Galante, ou encore des besoins d’évacuation déclenchés par le SAMU pour des transferts Covid vers l’ensemble des établissements hospitaliers.

évasan hélico
©Ministère des Armées

Depuis lundi, ce ne sont pas moins de six  patients qui ont bénéficié de ce service d’ambulance aérienne qui, grâce à une plus grande réactivité, contribue à n’en pas douter, à de meilleures chances de survie des malades.