Le Sénat rejette l'obligation vaccinale

le sénat
Le Sénat obligation finale
©Le Sénat
C’est donc acté, le Sénat ne souhaite pas que le vaccin contre le Covid-19 soit inscrit sur la liste des vaccinations obligatoires. Ce Mercredi 13 octobre, les sénateurs ont donc rejeté la proposition de loi déposée par les socialistes.

Le texte déposé fin Août, proposait ‘’d’instaurer la vaccination obligatoire contre le SARS-coV-2. Il a donc été rejeté au Sénat par 262 voix contre 64.  Si la vaccination est proposée à tous, pour les soignant elle est obligatoire, L’initiative parlementaire, pour l’ensemble de la population, s’arrête donc là.

Seule la quasi-totalité du groupe socialiste, à l’origine du texte, a voté en faveur du texte, rejointe seulement par trois collègues du centre et de droite. Les autres groupes ont préféré le rejeter. 

Convaincre plutôt que de contraindre ! C’est le choix fait par les sénateurs parmis lesquels Victoire Jasmin, sénatrice de Guadeloupe.

Très tôt elle a dit son opposition à l’obligation vaccinale et affirme que le choix doit être laissé à chacun.

Victoire Jasmin sénatrice de la Guadeloupe

Victoire Jasmin sénatrice de la Guadeloupe

Avec cette obligation vaccinale, la question du droit de travail pour les soignants se pose. Là encore, la sénatrice Jasmin dénonce les pressions faites sur certains professionnels et appelle la population  à rester vigilante face au virus.

Victoire Jasmin sénatrice de la Guadeloupe

Victoire Jasmin sénatrice de la Guadeloupe

Au cours de ce débat au Sénat, les écologistes, les communistes ou encore les centristes ont insisté sur la nécessité des efforts pour « aller vers » les publics absents des centres de vaccination.