Le Téléthon (en temps de pandémie) se déroule ce week-end

solidarité
TELETHON 2020
©Téléthon
La 34e édition du téléthon a débuté hier en toute discrétion. Pas de gros défis cette année mais l’appel au don reste de mise. L’an passé 140.000 euros avait été collecté chez nous.

 
Les slogans sont les mêmes, les intentions sont les mêmes mais cette année, les défis ne seront pas les mêmes. Pas facile en effet d'organiser une manifestation comme le Téléthon sans tenir compte du contexte sanitaire qui s'impose à tous. 
La particularité des défis, c'est justement de susciter des rassemblement pour inciter tout un chacun à faire un don pour la recherche. 
Mais si la pandémie interdit ce genre de rassemblement où, en tout cas, les limites au strict possible, elle ne remet pas en cause les objectifs du Téléthon. Faire avancer la recherche pour lutter contre les maladies génétiques. 
 

Discret mais actif

En Guadeloupe aussi, le Téléthon se  fait discret cette année en raison de la crise sanitaire.
Il a malgré tout démarré hier dans les écoles. Pas de grosses manifestations programmées, si ce n’est ce Cross Défi-tour à Pointe à Pitre ce samedi matin à partir de 8H30...
Malgré la crise sanitaire qui a fortement impacté les foyers guadeloupéens, le coordonnateur du Téléthon dans l'archipel, Rosan Vincent, joint par Colette Borda, se veut optimiste. 

Rosan Vincent, coordonnateur du Téléthon en Guadeloupe

La population pourra toujours faire  un don sur le 36-37 jusqu’à ce soir minuit, notamment sur le site de l’Agence Française contre les myopathies. 
téléthon
©Téléthon