Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pître examine l'affaire SODEG

justice
Affaire SODEG
©O. Duflo

Elle aura pris plusieurs années pour arriver devant la justice, mais la persévérence du plaignant, Maurice Komla, aura été payante. . Un combat de 20 ans qui a résonné ce mardi à la cité judiciaire de Pointe à Pitre. L'affaire a été mise en délibéré pour le 13 avril prochain.

L'affaire Sodeg, avait secoué la société Guadeloupéenne au début des années 80. Différentes personnalités étaient impliquées dans ce scandale et parmi elles, le chef d'entreprise : Maurice Komla dont le nom a été régulièrement cité dans le dossier. l'entrepreneur et deux autres personnes poursuivent les banques et les mandataires liquidateurs. Maurice Komla était alors l’un des plus gros constructeurs de logements sociaux en Guadeloupe. 22 ans plus tard, l’entrepreneur est convaincu d’avoir été la victime de banques peu scrupuleuses qui l’ont sacrifié au bûchet d’intérêts qui le dépassent. De renvois en revois, l'affaire est finalement examinée depuis ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pître

VOIR :