Législatives 2022 : Suivez le dépouillement au sein de la troisième circonscription de Guadeloupe

élections
La 3ème circonscription regroupe les communes de Baie-Mahault, Deshaies, Goyave, Lamentin, Petit-Bourg, Pointe-Noire et Sainte-Rose.
La 3ème circonscription regroupe les communes de Baie-Mahault, Deshaies, Goyave, Lamentin, Petit-Bourg, Pointe-Noire et Sainte-Rose. ©Yasmina Yacou
La 3ème circonscription de la Guadeloupe est la deuxième plus étendue de l’archipel. Composée de sept communes, elle accapare la moitié de l’île de la Basse-Terre. Elle a un moteur économique qui est aussi celui de la Guadeloupe. Baie-Mahault et sa zone industrielle et commerciale.

C'est la circonscription la plus dense avec 77 363 habitants. Baie-Mahault reste la ville la plus peuplée. Sa zone commerciale et industrielle, unique en France, reste un moteur pour la Guadeloupe. Pour la circonscription, ce moteur est de plus en plus concurrencé sans être égalé par le Lamentin et Sainte-Rose. La commune de Deshaies développe un tourisme ciselé à son environnement.

Selon l’INSEE, elle est fortement composée de zones urbaines. Il y a aussi des communes rurales quelque fois fortement boisées. L’âge moyen de l’habitant type de cette circonscription est de 42 ans, un an de plus qu’une circonscription comparable dans l’hexagone.

Plus de 30% d’employés, presque 20 de professions intermédiaires, les cadres arrivent en troisième position suivis des artisans, commerçants et des chefs d’entreprises. Une population largement diplômée le développement des transports collectifs voire les modes de mobilités doux sont des impératifs. Il y a, selon la préfecture, 84129 électeurs inscrits.     

Vingt candidats s'affrontent pour le fauteuil du député

Dans la troisième circonscription, plus précisément le nord Basse-Terre (qui regroupe Pointe-Noire, Sainte-Rose 1, Sainte-Rose 2, Lamentin, Baie-Mahault, Petit-Bourg et Goyave, 20 candidats s'affrontent pour le fauteuil du député. Max Mathiasin, le député sortant apparenté MODEM a, cette fois, une adversité bien plus rude qu’en 2017. Le GUSR et Renaissance soutiennent le maire de Goyave, Ferdy Louisy. 
Également en course, Sylvie Anno Chamougon, investie par le PS et le PPDG.

La conseillère régionale de Baie-Mahault n’entend pas jouer les outsiders.
Enfin à surveiller le score du représentant du Rassemblement national, Rody Tolassy et celui de l'ancien maire du Lamentin, José Toribio.

En 2017, le scrutin du premier tour des Législatives n'avait pas attiré énormément de votants : 23,21% de votants contre 76,79% d'abstention.

Réactualisez les données afin de les mettre à jour.