Les agents du Syndicat unique de l'eau en Guadeloupe font entendre leur colère

social
Grève des agents du SMGEAG
Grève des agents du SMGEAG ©J-M. Mavounzy
Ce lundi, les agents du syndicat mixte de gestion de l'eau et de l'assainissement en Guadeloupe étaient rassemblés devant son siège. Ils estiment que le volet gestion du personnel a été oublié par l'organisme et souhaitent que le statut de chacun d'entre eux soit précisé dans la nouvelle structure

Ils n'ont pas regagné leur chantier ou leur bureau ce lundi matin. Les salariés du Syndicat Mixte de l'eau et de l'assainissement sont sur le pied de guerre.
Cela fait en effet près de huit mois, depuis leur transfert vers le nouveau syndicat, qu'ils attendent leur arrêté de transfert.
Mais aujourd'hui encore, c'est le grand brouillard pour les ancien fonctionnaires des communautés d'agglomération et aussi, pour les anciens salariés du privé qui naviguent en eaux troubles dans cette nouvelle structure.
De fait, qu'ils viennent du public ou du privé, les salariés du SMGEAG disent exercer leur mission dans la plus grande illégalité.
Ce premier jour de grève est pour eux un coup de semonce pour se faire entendre.

Astrid Datil CFE-CGC, Béatrice Simion UNSA Territoriaux, Fred Gédéon UTC-UGTG

©Guadeloupe

 

Un dénouement est malgré tout attendu dans la journée puisque le Préfet de Région doit rencontrer les présidents des communautés d'agglomération pour aborder avec eux la mise en conformité du statut de leurs anciens agents.