Les Antillo-Guyanais de plus en plus accro à Internet

internet
réseaux sociaux
Le dernier baromètre de l'usage d’Internet et des outils digitaux, dans les Antilles-Guyane, est connu. Comme les années précédentes, il montre une progression de la consommation d’Internet des populations de ces territoires, en 2022.

Internet et les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans nos vies.
C'est en tout cas ce que révèle le dernier panorama des usages digitaux, dans les Antilles-Guyane, en 2022.

Plus des trois quarts des Guadeloupéens, Martiniquais et Guyanais surfent sur le web au quotidien. Internet s’installe massivement dans les pratiques locales.

Cette tendance est encore bien plus forte chez les jeunes, puisque près de 90% des 13 ans et plus se connectent régulièrement, qu’importe le lieu ou l’écran.

Cependant, tous les supports ne sont pas logés à la même enseigne.
Le téléphone portable tire largement son épingle du jeu ; il est l'outil favori, pour aller sur la toile.

Quant aux usages faits de ce monde virtuel, ils sont multiples. Les personnes vont sur le net d’abord pour effectuer des recherches, mais aussi pour consulter leurs mails, s'informer de l’actualité, ou pour utiliser les réseaux sociaux.

Car, justement, très nombreux sont ceux à être inscrits sur au moins l’un de ces derniers : WhatsApp, Facebook, Instagram, Snapchat, TikTok et les autres ont la faveur de 90% des Antillo-Guyanais ; et ce taux va croissant.
Autres constat : le nombre de réseaux sociaux par Internaute est en nette évolution. Il est de 4,5 en moyenne, désormais, contre un peu plus de 3 en 2020.

Enfin, la consommation de vidéos a le vent en poupe, elle aussi. Plus des deux tiers de la population utilisent une plateforme dédiée.