Les arnaques de Noël ont commencé

économie
Carte bancaire
Il faudra redoubler de vigilance pour ces fêtes de fin d'année. Certains petits malins utilisent déjà les longs délais d'attente des colis pour subtiliser aux clients leurs données bancaires.
Comme souvent dans une arnaque, tout commence par un sms. Pour celle en cours ces derniers jours, un numéro de France vous apprend que votre colis est prêt mais qu'il ne peut pas vous être livré faute d'affranchissement. La ficelle est un peu grosse puisque lorsqu'un professionnel de la vente en ligne vous expédie un paquet, il lui applique un code barre.
 
Arnaque colis
©Réseaux sociaux

Celui-ci, souvent couplé à la facture, contient toutes les informations du paquet et fait office "carte d'identité". Il assure aussi ses bonnes conditions d'acheminement. Pour rappel, "l'affranchissement" est une taxe qui couvre l'expédition d'un courrier. Or, dans ce cas précis, ce montant a déjà été réglé lors de l'achat en ligne.

Quand on suit le lien envoyé par sms, on tombe sur un site frauduleux qui imite la charte graphique de la Poste. En confiance, le client peu attentif, règle deux euros par carte bancaire pour débloquer le colis. C'est ainsi qu'il se fait voler ses données bancaires.

Le gouvernement français est très engagé dans la protection des données personnelles. En cas de suspiscion de fraude, il faut se connecter au dispositif en ligne Perceval qui se chargera de signaler la fraude à l'établissement bancaire de référence et d'engager des poursuites judicaires. Petite astuce. Il faut penser à bien vérifier le numéro de suivi du colis pour le comparer à celui du mail envoyé par le commerçant à la validation du paiement.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live