Les croisiéristes veulent croire en une relance de leurs activités

tourisme
Bateau de croisière
Les armateurs se disent prêts à lancer la saison à la fin de l’année aux Antilles si la situation le permet… Costa et MSC ont testé cet été en Méditerranée et ont transporté près de 100 000 passagers. Désormais les regards se tourne vers la Caraïbe.

"Nous estimons avoir tous les éléments pour ne pas rater ce rendez-vous si la situation sanitaire le permet…"

Le président de Cruise Line International Association prévoit le retour de la croisière aux Antilles pour le début du mois de décembre.

Néanmoins selon lui, pour la Guadeloupe et la Martinique, si les protocoles sanitaires des armateurs restent adaptés, il faudra aussi réfléchir à des adaptations propres aux Antilles, comme par exemple, le fait de trouver, en cas de besoin, un hôtel pour les cas de Covid. Il s'agit en effet d'éviter de peser sur les structures sanitaires publiques ou encore de s'assurer la disponibilité d'un personnel médical pour effectuer les tests à l’embarquement.

Un sujet majeur, selon les professionnels de la croisière, pour l’industrie, pour les agences de voyages locales mais aussi pour les clients de Guadeloupe et de Martinique qui composent généralement la moitié des paquebots voguant dans les eaux de la Caraïbe. Quant aux tours opérateurs de l’Hexagone, ils ont déjà répondu présents pour ces produits à vendre à leurs clients.