Les élus guadeloupéens et l'intersyndicale réagissent à l'annonce de l'arrivée du ministre des Outre-mer

politique
Réunion du 24/11/2021 entre élus et un "collectif de citoyens"
Réunion du 24/11/2021 entre élus et un "collectif de citoyens"
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, est en route pour les Antilles. Il sera en Guadeloupe dans l’après-midi. Les élus guadeloupéens, avaient exigé hier la venue d’une délégation interministérielle, pour répondre aux revendications du collectif relevant des compétences de l’Etat.

Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer, est en route pour les Antilles. Il viendra d’abord en Guadeloupe, où il devrait arriver dans l’après-midi. L'entourage du ministre indique qu'il « approfondira sur place les échanges » des derniers jours avec les élus et les forces vives. Cette visite était une demande des élus guadeloupéens et les organisations syndicales.
Dans un communiqué de presse, les parlementaires, les présidents de la Région, du Département et de l’Association des maires exigeaient la venue en Guadeloupe d’une délégation interministérielle permettant d’apporter des réponses aux revendications du collectif relevant des compétences de l’Etat.

Jean-Philippe Courtois, président du Conseil départemental

©Guadeloupe

Pour Jocelyn Sapotille le président de l’association des maires de Guadeloupe, il reste de nombreuses zones d'ombre autour de cette visite. On ne sait pas par exemple qui compose la délégation et la portée de son mandat.

Jocelyn Sapotille le président de l’association des maires de Guadeloupe
 

Jocelyn Sapotille, président de l’association des maires de Guadeloupe

Du côté de l’intersyndicale, on préfère rester prudent face à l'annonce de l’arrivée du ministre des Outre-mer.

Pour Jean Marie Nomertin, membre de l’intersyndicale, c’est une avancée certes dans le processus de sortie de crise mais ce type de visite ministérielle a, par le passé, souvent accouché d’une souris

Jean Marie Nomertin, membre de l’intersyndicale

Sébastien Lecornu a foulé le sol guadeloupéen à 15h ce dimanche. Il commencera immédiatement les entretiens qu'il souhaite avoir au cours de son séjour. Mais le premier acte de sa visite aura été pour aller encourager au Camp Dugommier à La Jaille les différents corps des forces de l'ordre engagés sur le terrain depuis le début de la crise.

 

Suivez l’évolution de la crise sociale dans notre direct permanent.