Les énergies renouvelables gagnent du terrain en Guadeloupe

énergie
Parc éolien de Sainte-Rose
Parc éolien de Sainte-Rose ©Valorem
Quel est notre rapport aux énergies renouvelables ? Dans le dernier bulletin de l’Observatoire régional de l’énergie et du climat de Guadeloupe, il semble que la transition soit en marche dans plusieurs domaines mais il reste encore du chemin à faire.

En matière d’électricité, les énergies renouvelables représentent aujourd’hui, en moyenne le tiers de la consommation, selon le dernier bulletin de l’OREC, l’Observatoire régional  de l’énergie et du climat de la Guadeloupe.

Mais les énergies moins polluantes peinent à trouver leur place dans le domaine du transport routier.

L'électricité issue des énergies renouvelables progresse d'année en année

41%, un chiffre plutôt encourageant... C'est la part de la consommation en électricité issue des énergies renouvelables dans l'archipel. Energies assez diversifiées dans le département : photovoltaïque, éolienne, géothermique, etc... Cette proportion concerne le mois de mars 2021. Depuis le début de l'année, elle avoisine les 32%. Une moyenne qui n'est pas négligeable par rapport à l'année précédente à la même période qui était d'une vingtaine de pourcent. 

Une augmentation due au remplacement progressif en décembre dernier à la centrale Albioma du Moule du charbon par des pellets de bois, moins émetteurs de gaz à effet de serre. 
Ce basculement sera finalisé en 2023.

En clair, la Guadeloupe progresse, mais il y a encore du chemin à faire, notamment dans le transport routier qui reste mauvais élève. Dans ce secteur, le carburant règne en maître. A lui seul, il représente 40% de la consommation annuelle d'énergie dans le département.