Les entreprises des Outre-mer ont augmenté leur recours à l’intérim entre 2021 et 2022

emploi
Intérim
. ©France 3
L’organisme spécialisé Prism’emploi vient de publier son baromètre, relatif à l’emploi intérimaire dans les départements et Régions d’Outremer. Et il en ressort que nos territoires connaissent la même dynamique que l’Hexagone. Les effectifs y sont en hausse sur un an. + 10% entre février 2021 et février 2022.

Sans doute conséquence de la crise sanitaire, car moins pesant, et d’une relative reprise économique, l’intérim a en effet le vent en poupe dans les territoires ultramarins, comme dans l’Hexagone. Même si dans ces départements et régions d’outremers, la progression y a été moins forte qu’au niveau national.

Entre février 2021 et février 2022, les effectifs intérimaires ont ainsi augmenté de 10%, selon Prism’emploi.
La plupart des secteurs y ont eu recours, dans ces DROMs, hors Mayotte.
La plus forte hausse est observée dans les services : près de 32% d’augmentation. Le commerce y a également fait appel.
De même que  le transport, et dans une moindre  mesure l’industrie.

En revanche, le BTP a lui vu le nombre de ses intérimaires chuté de près de 11%.

Pour ce qui est des qualifications, l’intérim s’est accru chez les employés, les cadres, et les ouvriers non-qualifiés.
C’est en Martinique qu’il a le plus progressé…D’un peu plus de 56%. L’évolution a été plus modérée en Guadeloupe : +9% durant cette période.