Les incertitudes de la saison sucrière à Marie-Galante

agriculture
usine sucrière

La campagne sucrière 2021 débutera le 4 mars prochain en Guadeloupe. En revanche, aucune date n’est annoncée pour le début de la coupe à Marie-Galante. D’où l’inquiétude de la profession, d’autant que des rumeurs font état d’un possible arrêt de l’usine de Grand Anse.

L’inquiétude des professionnels est réelle. Et pour cause, on navigue à vue entre rumeurs et incertitudes. Aucune date de début de campagne n'a été arrêtée. On devrait, dans la meilleure des hypothèses, être fixé le 23 février prochain, à l’issue d’une commission mixte. Mais quid de l’avenir de l'usine de Grande Anse ? D’aucuns laissent entendre qu’elle pourrait cesser son activité. Et là encore, c’est la bouteille à l'encre.

Guy-Henri Vingataramin Secrétaire général du Mouvement d'Action Agricole Syndicale de Marie-Galante

Autant d’hypothèses que les planteurs souhaitent voir lever rapidement. Car à l’instar de la Guadeloupe continentale, les conditions sont loin d’être optimales pour le lancement de la campagne à Marie-Galante.

Guy-Henri Vingataramin secrétaire général du MAS

Pour toutes ces raisons, les producteurs de canne du MAS, le Mouvement d'Action Agricole Syndicale,en appelle au préfet de Région pour clarifier la situation. Dans tous les cas, Marie-Galante devrait produire moins que les 75000 tonnes de l’an dernier.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live