Les lauréats de l’appel à projets « Alimentation locale et solidaire » en Guadeloupe sont connus

consommation
le triangle des fruits et légumes

Dans le cadre du plan "France Relance", la DAAF Guadeloupe a lancé en février dernier un appel à projets visant à permettre au plus grand nombre, et notamment aux populations défavorisées, d’accéder à une alimentation locale et de qualité. Les projets lauréats sont désormais connus

Un appel à projet qui souhaitait en premier lui encourager des initiatives locales, portées par des acteurs de la société civile ou de l’économie sociale et solidaire, qui s’engagent à accroître l’accès à une alimentation saine, sûre, durable, de qualité et locale pour tous les citoyens.

Pour ce faire, pour être retenus, les projets candidats devaient avoir pour objectifs :
- le soutien aux producteurs ayant des démarches collectives de structuration de l’approvisionnement en produits locaux et de qualité ;
- le soutien aux associations ou aux collectivités pour la mise à disposition d’une alimentation de qualité pour tous ;
- le soutien aux initiatives locales de développement de commerces solidaires ambulants.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a d'ailleurs prévu un budget de 160 000€ pour la mise en œuvre des projets sélectionnés en Guadeloupe.

4 projets qui entrent pleinement dans ces conditions

 

1- Deux projets complémentaires  de l'ASSOFWI, Association des producteurs de fruits, agroforesterie, café, cacao, vanille de Guadeloupe. 

* Valorisation du marché de producteurs et des visites pédagogiques : L'ASSOFWI, association de producteurs, organise un marché de producteurs hebdomadaire, propose de la cueillette sur place et un circuit pédagogique. Le projet consiste à augmenter la capacité d'accueil sur le site du marché et à assurer une meilleure visibilité (signalétique du circuit et des variétés) pour la partie cueillette et vente dans le jardin de l'association à Vieux-Habitants -Le Bouchu.
* Aménagement d'un atelier d'agro-transformation collectif : La subvention France Relance va permettre d’aménager un petit atelier de transformation (34 m²), qui sera mis à disposition des 52 producteurs adhérents à l'Association. Une ligne de produits transformés bio sera créée (produits déshydratés et farines). Les produits seront notamment vendus sur place, sur le marché.

2- AP2A (Association des producteurs agricoles ansois)
* Projet "Pwa péyi" : L’association de producteurs AP2A entend développer la production de pois sur le Nord Grande-Terre et aménager un atelier permettant leur préparation et leur conditionnement, sous forme fraîche et sèche. Les pois seront commercialisés sur les marchés de proximité organisés par l'AP2A et distribués via des paniers solidaires en lien avec les CCAS et la communauté St-Vincent-de-Paul.

3- IGUAFLHOR (interprofession des fruits, légumes et de l’horticulture de Guadeloupe)
* Magasins de producteurs, plateforme logistique, etc. IGUAFLHOR, interprofession des fruits et légumes, et IGUAVIE, interprofession de la viande et de l’élevage, représentent les filières organisées de diversification végétale et animale. Elles ont pour ambition, à travers des projets communs, d’accroître l’accès à une alimentation saine, sûre, durable, de qualité et locale à toute la population guadeloupéenne. Trois actions sont réfléchies en parallèle : la mise en place d’une plateforme logistique commune, l’implantation de trois magasins de vente de produits locaux tracés, en circuits courts, et la distribution de produits vers les publics précaires et isolés. Le soutien de France Relance permettra de financer une partie de l’étude de faisabilité pour ces projets structurants pour le territoire.