Les pompiers sont intervenus sur six suspicions d'arrêt cardiaque à domicile

faits divers
Ambulance
©Frédéric Bisson
Les sapeurs-pompiers ont vécu, le 27 août dernier une journée macabre. À quatre reprises, ils ont été dépêchés au domicile de victimes pour les retrouver en arrêt cardiaque, sans aucun espoir de les sauver. Deux interventions du même type ont été réalisées ce 28 août 2021.

Entre le 27 et le 28 août 2021, les pompiers ont opéré six interventions sur toute la Guadeloupe concernant des victimes dont on soupçonne que le décès est dû à un arrêt cardiaque.

La ronde macabre a commencé, ce vendredi 27 août 2021, avec quatre victimes âgées entre 60 et 80 ans. Deux femmes et deux hommes, aux Abymes, à Sainte-Anne, à Saint-François et à Trois-Rivières. Une des victimes, dont le corps a été retrouvé sur ses toilettes en état de décomposition avancé, était, selon toute vraisemblance, décédée depuis plusieurs jours.

Ce samedi 28 août, deux interventions ont eu lieu. À Saint-François, peu avant 9 heures, rue Général De Gaulle, pour une jeune femme de 24 ans, décédée, encore une fois d'une suspicion d'arrêt cardiaque, puis à Trois-Rivières, à l'école maternelle de Rivières des Pères, où le corps sans vie d'une femme de 58 ans a été retrouvé allongé sur le sol de son appartement. L'alerte a été donnée après que les nombreux appels passés à son domicile soit restés sans réponse.