guadeloupe
info locale

La Liste "Ensemble pour l’entreprise des îles de Guadeloupe" grand vainqueur des élections à la CCIIG

entreprises
cciig
Les résultats des élections à la Chambre de commerce et d’industrie de la Gpe sont tombés hier… La liste «Ensemble pour l’entreprise des îles de Guadeloupe » a raflé la totalité des 44 sièges qui étaient à pourvoir.
La nuit a été longue pour le dépouillement des voix des élections de la Chambre de commerce et d’Industrie des Îles de Guadeloupe. Il s’agissait pour les électeurs de pourvoir au remplacement des membres de la Chambre représentants les différentes catégories professionnelles qui la composent et à celui des délégués consulaires. Avec un indicateur de tendance non négligeable, le taux de participation. Il s’élève cette année à plus de 38%, 10 points de plus que lors de la précédente élection, preuve d’une mobilisation plus forte.
25 000 entreprises étaient concernées  par le vote, qui s’est déroulé par correspondance entre 1e 20 octobre et le 2 novembre. Elles ont été près de 43% à s’exprimer, contre 35% généralement. Aux côtés du patron du groupe Blandin, on retrouve ainsi à la CCI  pour cette nouvelle mandature, des noms comme Patrick Vial-Colet, l’un des responsables de la Créole Beach Hotel ; José Gaddarkhan, du groupe du même nom ; ou encore Franck Desalme, directeur général des Grands Moulins des Antilles, et président de l’Association des MPI (les Moyennes et petites industries). 

Résultats élections CCIIG

Listes des délégués Pointe-à-Pitre

Liste des délégués Basse-Terre

Mobilisation qui a donc profité à la liste "Ensemble pour l’entreprise des Îles de la Guadeloupe". Les scores définitifs seront publiés sous peu par la Préfecture mais le dépouillement aura montré que cette liste s’est affirmée même dans les catégories qui avaient été plus difficiles à convaincre par l'équipe sortante.
Il est vrai que cette élection avait ceci de particulier, qu’elle rassemblait le MEDEF (présidé par Bruno Blandin), la CGPME, et d’autres organisations patronales. En face, la liste "Entreprises unies et fortes" partait de fait avec un handicap certain qu’elle n’aura pas su surmonter.
alan nagam

Une victoire qu’il faudra mettre au crédit de la présidente sortante. Après deux mandats à la tête de la chambre consulaire, elle ne se représentait pas mais elle a pesé de tout son poids pour assurer la victoire de la liste qu’elle soutenait. Elle ne s’éloignera d’ailleurs pas de la CCIIG puisqu’elle a été nommée lors de la dernière assemblée générale, présidente honoraire de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Îles de Guadeloupe.

colette koury

Il est vrai qu’elle laisse un bilan dans lequel il faut souligner l’unification des deux Chambres de Commerce, celle de Basse-Terre et celle de Pointe-à-Pître, la création de la nouvelle aérogare régionale et surtout, le passage en société aéroportuaire pour la gestion de Pôle Caraïbes. Autant d’axes forts qui confèrent une solide image à l’ancienne présidente de la CCIIG.
Ces résultats ne seront officiels qu’après validation par le ministère de l’Economie et des finances. Les membres ont jusqu’au 23 novembre pour désigner le nouveau ou la nouvelle présidente de la chambre consulaire
VOIR :

 

©guadeloupe

 

Publicité