publicité

Louis Molinié n'a plus aucun mandat électoral

L'arrêté préfectoral rendant Louis Molinié démissionnaire d'office lui a été notifié hier. L'ancien maire de Terre-de-Haut avait été condamné le 23 février dernier par le tribunal correctionnel de Basse-Terre pour détournements de fonds publics. 

  • Eric Stimpfling
  • Publié le
L'ancien président du CTIG avait notamment écopé d'une peine exécutoire de 10 ans d'inéligibilité et de 5 ans de privation de droits civiques et civils. Louis Molinié a fait appel du reste de la condamnation, soit 2 ans de prison ferme et la confiscation de ses biens immobiliers et fonciers.

Bientôt un nouveau maire à Terre-de-Haut

C'est par arrêté préfectoral que la nouvelle est tombée. Louis Molinié n'a désormais plus aucun mandat électoral. 
Le 1er adjoint de Terre-de-Haut, Claude De Proft, a désormais 15 jours pour convoquer le conseil municipal en entier pour procéder à l'élection d'un nouveau maire.

La décision concernant le CTIG en attente

Le Conseil régional a également informé de la notification.
Concernant la fonction de Président délégué au Comité de tourisme des îles de Guadeloupe, aucune décision n'a été arrêtée pour l'heure, a indiqué Ary Chalus, joint par téléphone. Le Président du Conseil régional a indiqué qu'une réunion réunion rassemblant tous les élus de la majorité régionale se tiendrait dans la semaine afin de prendre une décision. 
Enfin, Louis Molinié déchu de son poste de conseil régional, devrait être prochainement remplacé par Camille Elisabeth. Il sera présenté lors de la prochaine assemblée plénière de la collectivité régionale en avril prochain. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play