Maisons isolées : une formule écolo pour se raccorder au réseau électrique

économie
symeg
©SYMEG

Que faire quand sa maison est recluse et loin de tout raccordement électrique, le SyMEG propose une formule écolo pour les sites isolés.

Votre maison est isolée, dans une zone montagneuse par exemple, et vous n'êtes pas raccordé au réseau électrique car les opérations de raccordement seraient techniquement trop complexes ou leurs coûts s’avèreraient exorbitants. 

Le SYndicat Mixte d’Electricité de la Guadeloupe (SyMEG) propose une solution à travers le programme "site isolé". Une solution déployée sur les hauteurs de Deshaies, chez une habitante, Patricia Questel.

Deux ans après l’inauguration du dispositif, l'occasion de recueillir les impressions de l’intéressée et de dresser un bilan du dispositif avec les responsables du syndicat.

Une installation prise en charge à 90 %

Route « savane paille », section Ziotte sur le territoire de Deshaies. La maison de Patricia Questel, classée "site isolé", est plus à d’un kilomètre du premier point de raccordement au réseau. Pour pallier cela, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur sa toiture.

Patricia Questel

maison isolée
©S. Gilles

Une installation dont le coût de 82 000 euros a été prise en charge à 80% par les Fonds européens, 10 % par le SyMEG et les 10 derniers revenant à la charge de Patricia Questel et sa famille.

On est une famille de quatre enfants et un couple. Quand j'ai eu l'électricité, il fallait que j'achète de l'électroménager A+++. A l'achat, c'est cher mais on voit nettement la différence et c'est une autre manière de vivre. Quand je sortais du travail, c'était plus facile que je fasse le ménage le soir. Maintenant que j'ai ce système, je m'organise pour que ça démarre vers 10 ou 11 heures et qu'il y a plein soleil. On a le soleil gratuitement donc mieux vaut ne pas le laisser se gaspiller.

Patricia Questel

 

Des panneaux photovoltaïques d'une durée de vie de vingt ans

Et même sans le soleil, Patricia bénéficie d’une large autonomie. Gérald Gob, ingénieur au service transition énergétique et éclairage public au SyMEG, explique le dispositif.

Une installation photovoltaïque qui a pour particularité d'être alimenté même sans soleil pendant une semaine. Ce sont des préconisations qui nous ont été demandées justement par rapport à EDF pour que eux puissent prendre en charge l'entretien de cette installation. Donc le pétitionnaire ou le demandeur a juste à payer la facture d'EDF qui sera présentée sans se préoccuper de l'électricité. 

Gérald GOB, ingénieur au service transition énergétique et éclairage public au Symeg

 

Un abonnement du contrat obligatoire en l’espèce avec l'opérateur historique et des frais d’entretien qui s’élèvent environ à 140 euros par an.

Les panneaux ont une durée de vie de vingt ans et les batteries de dix ans. Toute démarche ou demande est à effectuer sur le site internet du SyMEG.