Man Adeline : l'hommage à une figure du patrimoine culturel guadeloupéen

hommage
Hommage à Man Adeline
©Rémi Defrance
C’était une figure du patrimoine, de la place de la Victoire et de la vie sociale pointoise… Elle est notamment à l’origine du carnaval moderne. Un hommage a été rendu à Aimée Adeline, surnommée Madame Adeline ou Man Adeline, ce dimanche 19 décembre, à Pointe-à-Pitre.

Man Adeline, les plus jeunes ne la connaissent sans doute pas, mais cette femme a pourtant été une ambassadrice culturelle qui a fait rayonner le patrimoine musical guadeloupéen au delà de nos frontières.

Aimée Adeline, Man Adeline
©DR


Décédée le 15 août 1977, Aimée Adeline était une femme aux multiples facettes qui a oeuvré aussi bien pour le carnaval, le gwo ka et le milieu associatif. Elle a fondé l'association "L'entente féminine" et le premier ballet folklorique de Guadeloupe, "La Brisquante". 

Un hommage lui a été rendu ce dimanche 19 décembre, à Pointe-à-Pitre. Ils étaient nombreux à se souvenir d'elle et de ses combats. Elle, qui a fait connaître et voyager le gwoka à une époque où il était décrié, considéré comme une musique malsaine. 

A (re) voir le reportage d'Alexandre Houda et Rémi Defrance :