Manque de kérosène dans les avions : vers une sortie de crise ?

transports
Refiouling
Un tanker battant pavillon de Gibraltar, a appareillé ce matin de Pointe-à-Pitre à destination de Fort-de-France, après avoir livré 6 500 M3 de kérozène au dépôt de la SARA à Jarry. ©Sawa Muratov
Une alerte "pénurie" avait été lancée fin mars mais la situation est en voie de règlement. Les compagnies aériennes devraient être ravitaillées en kérosène dès demain indique une source proche de la SARA.

Le Sélasse, un tanker battant pavillon de Gibraltar, a appareillé ce matin de Pointe-à-Pitre à destination de Fort-de-France, après avoir livré 6 500 M3 de kérozène au dépôt de la SARA à Jarry.

Le carburant devrait être disponible pour les compagnies aériennes dès demain indique une source proche de la SARA. Les 6500 m3 livrés doivent permettre de couvrir les besoins de la plate-forme aéroportuaire pendant une dizaine de jours.

Un retour à la normale d’ici à la mi-mai

Un second tanker est attendu le 21 avril à Pointe-à-Pitre pour compléter le stock actuel. La Sara prévoit un retour à une situation normale d’ici à la mi-mai.

Cette tension sur le kérozène, valable sur l’ensemble de la zone Caraïbe depuis le mois de mars, s’explique par trois éléments : le premier est la guerre en Ukraine, le second est la reprise des vols dans la région après la levée des restrictions liées au Covid-19 et le troisième est la faible disponibilité des tankers pour assurer le réapprovisionnement des stocks.