A voir, ce soir, sur Guadeloupe La 1ère, un documentaire qui nous emmène "Sur les traces de Guy Tirolien"

documentaire marie-galante
Guy Tirolien
Guy Tirolien ©Cinquillo Films & Barcha Bauer
Le documentaire de Yaël Selbonne, "Sur les traces de Guy Tirolien", est à découvrir en avant-première et en exclusivité dans le magazine "Horizon", sur Guadeloupe la 1ère, ce lundi soir. La réalisatrice a voulu rendre hommage au poète, à son œuvre et à ses engagements politiques, en Afrique et dans l'archipel.

Seigneur, je suis très fatigué. Je suis né fatigué. Et j'ai beaucoup marché depuis le chant du coq. Et le morne est bien haut qui mène à leur école. Seigneur, je ne veux plus aller à leur école, Faites, je vous en prie, que je n'y aille plus.

Extrait du poème de Guy Tirolien, "Prière d’un petit enfant nègre", murmuré dans le film de Yaël Selbonne

Combien ont récité, avec force et conviction, la "Prière d’un petit enfant nègre" ?

Yaël Selbonne fait partie de ceux-là.
Originaire de la campagne de la "Grande Galette", la jeune auteure-réalisatrice a elle-même aimé flâné le long de la rivière et caresser la terre de ses pieds nus. Elle a aussi beaucoup marché, depuis le chant du coq, pour aller à l’école.
Ce poème remue donc des souvenirs d’enfance heureux.

C’est ainsi qu’elle nous propose un film très vivant et cinématographique, dans lequel on la voit déambuler dans les décors de l’île de Marie-Galante, à la rencontre des témoins d’un temps jadis.

Son œuvre documentaire, "Sur les traces de Guy Tirolien”, retrace l’histoire du poète et homme politique d’origine marie-galantaise, qui aura marqué l’imaginaire de la population locale et bien au-delà, par ses alexandrins.

Guy Tirolien, pourtant, a préféré rester dans l’ombre des poètes de la négritude.
Ce Guadeloupéen rêvait d’un autre destin, pour son territoire, mais aura peut-être été trop en avance sur son temps, pour remettre en question le statu quo politique de l’époque.
Viscéralement attaché à sa terre natale, mais aussi à l’Afrique, il a saisi l’opportunité de sa carrière politique d’administrateur colonial, pour participer clandestinement aux indépendances de pays africains, dans les années 60, comme en Guinée, aux côtés de Sékou Touré ou Mamadou Madeira Keita.

A travers une mise en abyme de ses poèmes dans l’art, le film tâche de dépeindre le parcours de cet homme de poésie et d’engagement.  Le documentaire tente d’élucider la question suivante : Comment Guy Tirolien, en pleine période des indépendances africaines a-t-il pu concilier ses convictions anticolonialistes et ses obligations d’administrateur des colonies ?

"Sur les traces de Guy Tirolien”, qui fait la part belle à l’art, est avant tout un hommage.

Un documentaire inédit

De nombreux témoignages sont à découvrir, dans le documentaire écrit et réalisé par Yaël Selbonne : le comédien Luc Saint-Eloy, la militante George Tarer, le professeur de lettres Wonal Selbonne, le poète Max Rippon, l’artiste peintre Joël Nankin, les auteurs Bernard Leclaire et Alain Rutil ou encore le romancier, poète et essayiste Daniel Maximin y ont pris part.

Max Rippon, dans le documentaire « Sur les traces de Guy Tirolien »
Max Rippon, dans le documentaire « Sur les traces de Guy Tirolien » ©Cinquillo Films & Barcha Bauer
Yaël Selbonne interroge George Tarer
Yaël Selbonne interroge George Tarer ©Cinquillo Films & Barcha Bauer
Joël Nankin dans le documentaire « Sur les traces de Guy Tirolien »
Joël Nankin dans le documentaire « Sur les traces de Guy Tirolien » ©Cinquillo Films & Barcha Bauer

Le documentaire : « Sur les traces de Guy Tirolien »
Durée : 52 min
Film écrit par Yaël Selbonne
Production : Cinquillo Films & Barcha Bauer
Avec la participation de France Télévisions (Guadeloupe la 1ère), la Région Guadeloupe, le CNC, le Département de la Guadeloupe et La Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage.
2022

Voici un avant-goût de ce film :

Bande Annonce : "Sur les traces de Guy Tirolien”. Diffusion : lundi 20 juin 2022, à 20h05 ©Guadeloupe La 1ère