Maxime Gautier condamné à payer 500 euros d’amende par le tribunal judiciaire de Pointe-à-Pitre

justice
maxime Gautier
©Maxime Gautier (RS)
Maxime Gautier, très impliqué dans la vie associative de l’île, a comparu ce lundi 6 décembre 2021 face au tribunal judiciaire de Pointe-à-Pitre pour répondre de sa critique véhémente de la gestion de la 4ème vague par les autorités.

En août 2021, alors que la Guadeloupe vivait le pic de la 4ème vague, Maxime Gautier, une des figures de la lutte contre la pollution et pour la préservation des espaces naturels de l’archipel, avait été, par le biais des réseaux sociaux, un des détracteurs de la gestion de la crise sanitaire dans le département. Le long de plusieurs stories Facebook publiées sur son compte personnel, il avait exprimé un avis très tranché et conseillait au Préfet de faire attention aux « quatre chemins » et « à la sorcellerie » en représailles des « souffrances » subies par la population.

Une mise en garde qui n’a pas du tout été du goût de la Préfecture qui a estimé que ces propos tenaient à la fois de l’insulte et de la menace de mort. Le jeune homme a donc dû s’en expliquer ce lundi 6 août 2021 devant le procureur puis le juge. Après une matinée d'auditions, il écope d’une amende de 500 euros.

« Je ne suis vraiment pas quelqu’un de méchant et je n’avais aucune intention réelle de passer à l’action. C’était surtout de l’humour et du second degré. Malheureusement, ça n’a pas du tout été pris comme ça. Après la loi c’est la loi et je me suis soumis au jugement. Je paierai mon amende. »

 

Voici donc l’incident clos.