Méline Nocandy et Alison Pineau, championnes olympiques de Handball

jeux olympiques
Méline Nocandy handball or
©Guadeloupe la 1ère
Deux bonnes nouvelles en deux jours pour les athlètes de haut niveau de la Guadeloupe. L'équipe de France féminine de handall, a décroché une magnifique victoire contre l'équipe de comité olympique russe (25-30) dans la finale de handball de ces Jeux Olympiques.

Voilà l'art et la manière de clore ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Les Bleues n'avaient pas oublié leur déconvenue, en phase de poule, contre cette équipe du comité olympique russe. La finale, avait donc un goût de revanche, surtout avec le titre décroché par les hommes la veille. Le moins que l'on puisse dire, c'est que filles ont été à la hauteur de l'enjeu. 

Les handballeuses ne sont sont pas laissé dominer pour aller chercher ce premier titre olympique sur un score de 30-25 en faveur de la France. Une victoire qui vient compléter l'excellent bilan du handball Français qui rentre de Tokyo avec deux titres olympiques. 

Ce titre auréole aussi la carrière des Guadeloupéennes Alison Pineau (meilleure joueuse mondiale en 2009, énorme palmarès seul l'or olympique lui manquait) et de Méline Nocandy, formée au Zayan-la en Guadeloupe (meilleure espoir du championnat de France 2018-2019) et toute jeune appelée de la sélection Française. Mais surtout à l'invitée surprise, Océane Sercien-Ugolin arrivée dans l'effectif en remplacement d'Alexandre Lacrabère.