publicité

Le meurtrier présumé de Marvin Camalet s'est rendu

Il était recherché depuis dimanche, son identité ayant été très vite établie. Le meurtrier présumé de Marvin Camalet, s'est rendu, ce matin, à la gendarmerie de Saint-François. 

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Du nouveau dans l'affaire du meurtre du jeune Marvin Camalet. Son meurtrier présumé s'est rendu, ce matin, à la brigade de gendarmerie de Saint-François. 
Il s'agit d'un jeune homme, âgé de 26 ans, originaire des Abymes, défavorablement connu des services de police. 
Il est en actuellement cours de transfert vers les bureaux de la DIPJ, la Direction interrégionale de police judiciaire, au Morne Vergain, aux Abymes. 

Depuis le meurtre de dimanche, son identité avait été rapidement connue. Il avait agi à visage découvert. 
Dans le cadre de l'enquête, le chauffeur de la voiture qu'il conduisait avait été interpellé, quelques heures après les faits. 

Pour rappel, après une bagarre à mains nues, à l'intérieur d'une boulangerie du Morne Vergain, le meurtrier présumé aurait fait feu à plusieurs reprises en direction de sa victime. Il l'avait atteint 7 fois, sur les 8 coups tirés. 

L'enquête permettra de déterminer avec précisions les causes du différend entre les deux jeunes. 

Sur le même thème

  • police

    Le SIAEAG perquisitionné

    Série de perquisition depuis ce mardi matin, au SIAEAG... Les policiers de la brigade financière de DIPJ, la brigade interrégionale de la police judiciaire cherchent à savoir ce qui a été fait de l'argent des abonnés, destinés à l'entretien du réseau d'eau, suite à plusieurs plaintes déposées.
     

  • police

    Entraînement plus vrai que nature pour le GIPN

    Le groupe d'intervention de la police nationale, le GIPN était en exercice ce matin dans les bâtiments à l'abandon de Chanzy, à Pointe-à-Pitre. 

  • police

    Arrestation mouvementée d'un forcené au Gosier

    Les policiers de la BAC, la brigade anti-criminalité ont du faire usage de leur arme à feux aujourd’hui. Un homme, qualifié de dangereux, a sorti une arme à la vue des policiers venus l’interpeller, à son domicile de Grand Bois au Gosier. Les fonctionnaires de police l’ont blessé à la cheville

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play