publicité

Miky Deng la et Mandy Castelneau, aux Assises de Basse-Terre

Un nouveau procès médiatique s'ouvre aujourd'hui aux Assises à Basse-Terre. Celui du chanteur de Dance Hall, Mike Adéquilon, allias Miky Deng la et de Mandy Castelneau, tous deux pour tentative de meurtre et tentative d'assassinat, notamment contre des gendarmes

Miky Deng La © guadeloupe1ere
© guadeloupe1ere Miky Deng La
  • F. Aristide avec L. Guiolet-Oulac
  • Publié le , mis à jour le
Les faits reprochés aux deux hommes se seraient produits dans la commune de Sainte Rose en novembre 2013. Au terme d'une journée festive passée à boire et à fumer, ils sont accusés d'avoir tendu une embuscade aux forces de l'ordre. 
Les gendarmes auraient été appelés par des riverains gênés par le bruit et les coups de feux intempestifs. Les deux jeunes sont soupçonnés d'en avoir alors pris trois pour cible, de les avoir blessés et d'avoir également fait feu sur deux automobilistes qui passaient dans le quartier. 73 projectiles de plombs auraient été retrouvés sur place.
Des accusations que le chanteur de Dance Hall et son co-accusé réfutent. Lors du procès en première instance, en novembre, Miky Deng la, déjà incarcéré pour l'agression du chanteur Saïk, et Mandy Castelneau, avaient clamé leur innocence. L'avocat général avait requis vingt années de réclusion criminelle à leur encontre. Les jurés les avait eux acquitté de la tentative d'assassinat sur les gendarmes, mais condamné à dix ans de prison pour la tentative de meurtre sur les automobilistes
Voir : 10 ans de prison pour Miky Deng-la

La matinée s'est concentrée sur le profil psychologique de la personnalité des deux accusés et aussi sur celui des victimes, en l'occurrence, les gendarmes.
© L. Guiolet-Oulac
© L. Guiolet-Oulac
LUDIVINE GUIOLET OULAC

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play