Miss Guadeloupe 2020 : une ancienne Miss France soutient Anaëlle

miss
Anaëlle
©Claudia Ledezert
Les réseaux sociaux s'enflamment, au sujet de l'éviction de l'une des candidates à l'élection de Miss Guadeloupe 2020, qui se déroulera ce vendredi soir. Parmi les soutiens d'Anaëlle, sanctionnée pour des photos contre le cancer du sein, une certaine Camille Cerf, Miss France 2015.
Tout est parti d'une personne mal intentionnée. Celle qui a envoyé les photos dénudées d'Anaëlle Guimbi, candidate à l'élection de Miss Guadeloupe 2020, à plusieurs membres du comité Miss France... très certainement dans le but de lui nuire.
Sur les clichés, qui ont conduit à son éviction du concours, la jeune femme sert de modèle à une oeuvre de body painting, le torse couvert de peinture, de pétales de fleurs et de strass. La Sainte-Rosienne participait à une campagne de lutte contre le cancer du sein.

Qu'à cela ne tienne, le règlement du comité Miss France est clair, selon ses membres : il stipule que les candidates ne doivent pas avoir posé « totalement ou partiellement dénudées ». 

Un argument que ne comprennent pas plusieurs Internautes, qui considèrent que la cause défendue par Anaëlle méritait qu'une entorse à ce règlement soit consentie.

Parmi les défenseurs de la candidate malheureuse : la miss France 2015, Camille Cerf, qui n'a pas hésité à poster un message, via Twitter : Le fait est que Camille Cerf a perdu son père, en 2013. Il a été emporté par un cancer. L'ancienne Miss France s'est elle-même engagée dans la lutte contre cette maladie.

D'autres, sur les réseaux sociaux, dénoncent la sanction, alors que la tenue d'Anaëlle ne montre, finalement, pas grand-chose de son anatomie. Des comparaisons sont faites entre ses clichés et ceux d'autres candidates, qui n'ont pas été inquiétées.
A gauche, sur la photo ci-dessous, Maëva Coucke, Miss France 2018, le soir même de son élection...
Julia Chou

Autres soutiens en masse, sur la toile : ceux d'artistes et de personnalités diverses.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live