publicité

Mobilisation sur la plage de Port-Louis

Ils étaient une trentaine, répondant à un appel lancé par message, invitant la population à se retrouver sur la plage de Port-Louis, ce mercredi après-midi. Une mobilisation qui faisait suite à une vidéo dénonçant l'emplacement d'un chenal sur cette plage très fréquentée. 

© Paul Labéca
© Paul Labéca
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le rendez-vous était à 15 heures, ce mercredi 1er novembre. Une mobilisation qui faisait suite à une vidéo diffusée en direct sur Facebook.  Vidéo qui a fait le buzz dimanche sur les réseaux sociaux. Elle montre une partie de la plage du Souffleur de Port-Louis délimitée par un chenal et interdite à la baignade… Raymonde Torin, l’auteur de cette vidéo, crie au scandale et à la privatisation illégale du site… La commerçante montrée du doigt était en effet partiellement en infraction.

Des discussions pour apaiser les tensions

La propriétaire de l'agence de location d'engins nautiques ayant délimité le chenal dispose d’une autorisation temporaire pour occuper la plage. Mais n’a jamais fait aucune demande pour mettre en place ce chenal, sur le domaine maritime. 

Cet après-midi, ils étaient une trentaine à avoir répondu à l'invitation lancée le biais d'un message. Ils avaient prévu de s'installer à l'endroit même où sont posés les panneaux interdisant l'accès à la plage. 
Les gendarmes étaient aussi sur les lieux. 
S'il y a eu quelques tensions, au début entre quelques personnes présentes sur la plage, la discussion avec la commerçante s'est faite dans le calme.Le plus important pour tous ceux qui s'étaient mobilisés était de se faire entendre. Certains lui ont même proposé de l'accompagner dans ses démarches. Tous souhaitaient apaiser les tensions. 

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Christian Danquin sur cette polémique :  
Plage de Port-Louis

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play