Morne-à-l'Eau : les paroissiens du bourg privés d'église depuis 9 ans

patrimoine
Eglise Saint-André à Morne-à-l'Eau fermée depuis 2014
Eglise Saint-André à Morne-à-l'Eau fermée depuis 2014 ©Olivier Duflo
Depuis 2014, l'église de Saint-André à Morne-à-l'Eau est fermée pour cause de travaux de remise aux normes. Les paroissiens ont d'abord été délocalisés à la chapelle de Blanchette puis, dans une salle du presbytère. Les travaux, eux, devraient véritablement commencer en avril 2023.

L'église Saint-André située dans le bourg de Morne-à-l'Eau a fermé ses portes en 2014. A l'origine de cette fermeture, des travaux de rénovation afin de remettre aux normes l'édifice. 

Depuis, neuf années se sont écoulées et, le chantier porté désormais par la Société d'économie mixte d'aménagement de la Guadeloupe, la SEMAG, n'a toujours pas débuté. 

La SEMAG a tout mis en œuvre pour que les études soient faites concernant la réhabilitation de l'église, des parvis, du presbytère. D'ici janvier 2023, un architecte en chef sera nommé. Vers avril, les travaux commenceront pour ne plus jamais s'arrêter.

Jean Bardail, maire de Morne-à-l'Eau

Les causes de ce retard seraient selon le maire de la commune, Jean Bardail, la crise sanitaire et le classement de l'église Saint-André au patrimoine historique. 

Entre temps, les paroissiens eux, ont été trimballés, d'abord à la chapelle de Blanchette, et maintenant au presbytère. Une salle dont la capacité d'accueil est de 70 places. Autant dire qu'y tenir une messe relève de l'exploit. 

Sedyne Passape, cheffe de cœur et responsable de la chorale St-André ©Alexandre Houda et Olivier Duflo

Le curé de l'église de Saint-André, Père Godefroy Syasia Nzita, souffre de cette situation. Beaucoup de fidèles ont déserté la messe. 

Père Godefroy Syasia Nzita, curé de l'église de Saint-André à Morne-à-l'Eau ©Alexandre Houda et Olivier Duflo