Moun Gwadloup demande des comptes aux autorités sur la gestion sanitaire de la 4ème vague

social
Moun Gwadloup aéroport
Le 31 août, Moun Gwadloup a fait irruption dans une zone sécurisée de l'aéroport "Pôle Caraïbes" ©Eric Stimpfling
Une quarantaine de militants du groupement Moun Gwadloup a investi l'aéroport Pôle Caraïbes, ce 31 août 2021, peu avant 15 heures. Ils exigent un débat citoyen aux autorités pour amener des réponses claires quant à leur gestion de l'épidémie.

Plusieurs dizaines de militants de l'organisation Moun Gwadloup ont investi le hall d'arrivée de l'aéroport Pôle Caraïbes vers 15 heures. Rassemblés dans la zone de récupération des bagages, ils voulaient attirer l'attention des autorités et provoquer une rencontre avec la directrice de l'ARS, Valérie Denux et le préfet Alexandre Rochatte. 

La stratégie a été plutôt payante, puisque le sous-préfet Bruno André s'est dépêché sur place. Après discussion avec les représentants Moun Gwadloup et un compte-rendu aux autorités concernées, il leur aurait décroché un premier rendez-vous en fin de semaine. 

Interrogés sur leurs motivations, ils ont déclaré vouloir provoquer un débat citoyen afin d'amener des réponses claires sur la gestion de crise qui est opérée depuis le début de la 4ème vague. Ludovic Tolassy, un des meneurs de l'organisation, a déclaré "trop de gens meurent en Guadeloupe, des infirmiers n'ont pas d'oxygène, des médecins de ville n'ont pas de médicaments, il est inadminissible qu'on laisse, tous les jours, nos parents mourir comme cela." Pour l'heure, le préfet et la directrice de l'ARS auraient concédé une rencontre ce vendredi 3 septembre 2021 à 15 heures. Affaire à suivre.