Mouvances art festival : une galerie à ciel ouvert à Port-Louis

art
Mouvance art festival
©D. Quérin

Éco-responsabilité et street art, c'est ce que prône le Mouvances art festival. Du 28 avril au 2 mai, des street-artistes ont redonné des couleurs à plusieurs murs de la ville de Port-Louis. Une galerie à ciel ouvert qui s’enrichit de nouvelles fresques et permet de découvrir la ville autrement.

Mouvance art Festival, c'est 800 m2 de peintures murales qui ont été réalisées par les artistes Danaé Brissonnet, Steek, Yelow, Iwo, Mle Bellamour, RNDA. Un festival 100% web sans public, tourné à Port-Louis, qui a pris forme avec une diffusion sur les réseaux sociaux. Une première édition réalisée sur un coup de tête. 

Au front de cette initiative, deux femmes, Danaé Brissonnet, artiste muraliste et Coraline Marin, directrice de Mouvance Caraïbes. Le but : redonner une nouvelle vie aux murs déjà existants de Port-Louis et donner aux artistes une occasion de se promouvoir.

Coraline Marin, directrice de Mouvance Caraïbes

 

Une mise en lumière du street art

C'est à force de rencontres avec différents artistes que Danae Brissonnet, artiste muraliste et co-organisatrice du festival MAF (Mouvance art Festival) a monté ce projet. Une initiative commencée depuis un mois dans une dynamique d'embellissement de la commune de Port-Louis mais également une mise en lumière du street art. Un art de la rue qu'elle souhaite partager avec le public.

Danaé Brissonnet, artiste muraliste et co-organisatrice du festival MAF

Jessica Llau, à la base architecte, se découvre aujourd'hui des talents de graffeuse. A l'inverse de son métier, le graff laisse plus place à l'improvisation. Elle prévoit globalement un dessin et se laisse ensuite complètement porter par les émotions et les ressentis qui lui viennent à la différence de l'architecture où tout est extrêmement planifié, cadré et carré.

Jessica Llau, architecte

Pour un récapitulatif du festival en image, en vidéo et en musique, rendez-vous sur la page Facebook de Mouvance Caraïbes