Non, aucun bateau de croisière ne doit accoster en Guadeloupe prochainement

coronavirus
Zaandam
©Barek
Face aux rumeurs et fausses informations circulant par Whatsapp et sur les réseaux sociaux, concernant l'arrivée prochaine de deux bateaux de croisière néerlandais chez nous, la préfecture de Guadeloupe a voulu faire une mise au point. 
Depuis quelques jours, un audio circule sur Whatsapp, accompagné de la capture d'écran d'un article du quotidien Ouest France, invitant les Guadeloupéens à se mobiliser contre la venue, le 5 avril prochain, d'un bateau de croisière néerlandais, le Zaandam. Une fausse information... Aucun bateau de croisière ne doit accoster en Guadeloupe, martèle la Préfecture. 
 

Aucun bateau de croisière autorisé en outre-mer

La rumeur de l'arrivée du bateau de croisière le Zaandam, avec à son bord des passagers guadeloupéens, a été largement relayée. A tel point que les services de la préfecture ont dû démentir cette information "fausse et infondéeAucun bateau de croisière n'accostera en Guadeloupe".
En effet, "depuis le 14 mars, un arrêté du ministère de la santé interdit aux navires de croisière et aux navires à passagers transportant plus de 100 passagers de faire escale ou de mouiller dans les eaux intérieures et les eaux territoriales des départements et régions d'outre-mer" ainsi que de Saint-Barthélémy, Saint-Martin et Saint-Pierre et Miquelon.
Une décision prise suite aux escales des bateaux Costa Magica, Costa Favolosa, avec à leur bord des cas positifs de Covid-19. Cet arrêté avait sonné la fin prématurée de la saison croisière en Guadeloupe et Martinique
 

4 morts et près de 200 personnes présentant des symptômes du Covid-19 à bord

La peur, compréhensible, de voir arriver des personnes contaminées par le coronavirus chez nous, n'en finit plus de faire réagir.
D'autant plus que la situation du bateau néerlandais est plus que difficile. A bord, quatre personnes mortes du coronavirus et plusieurs ayant des symptômes. Et le navire, a longtemps erré en mer, sans autorisation d'accoster. Selon le président de la compagnie de croisières Holland America, qui possède le Zaandam, "au 30 mars, 76 passagers et 117 membres d’équipage souffraient de maladies pseudo-grippales". 
Le paquebot, ainsi que le Rotterdam, autre navire de la compagnie, ont, ce jeudi 2 avril, obtenu l'autorisation d'accoster en Floride, des autorités américaines. Des équipes médicales devraient intervenir. 
Le président Donald Trump, a d'ores et déjà demandé aux différents gouvernements de rapatrier leurs citoyens. A bord se trouvent des Américains, des Canadiens, des Anglais ou des Australiens. 


Il est important de ne pas diffuser ou relayer des informations non vérifiées, d'une façon générale, mais davantage en cette période de pandémie.