publicité

Norwegian casse les prix vers la Guyane et le Canada

La Norwegian revient en force pour sa 4ème saison aux Antilles. Outre New-York et la Floride, la compagnie low-cost va ouvrir à partir de fin octobre deux nouvelles destinations, vers Montréal et la Guyane : avec un Pointe-à-Pitre-Cayenne à moins de 200 euros.

© JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP
© JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP
  • Franck Aristide
  • Publié le
Et de 4 pour la Norwegian…
La compagnie aérienne low-cost sera présente en Guadeloupe pour une 4ème saison, entre novembre et avril. Une compagnie qui ne cesse de grandir, grâce à ses excellents résultats chez nous. Et pour la saison 2018-2019, il y a aura du changement, avec de nouvelles dessertes, y compris à l’intérieur de la Caraïbe.

La Guyane et la bataille des prix

La compagnie aérienne lancera donc en octobre un Pointe-à-Pitre/Cayenne à 169€ le vol simple. 
Avec la mise en place de rotations entre la Guyane et les Antilles, les couts seront au moins divisés par 2 et même parfois par 3, donc 2 à 3 fois moins cher que les tarifs pratiqués actuellement par les autres compagnies… Puisque aujourd’hui avec sa position de monopole, les prix pratiqués par Air France entre Pointe à Pitre et Cayenne sont en moyenne de 500 euros, mais peuvent attendre 700, voire 900 euros, en période de vacances ou de carnaval.
La compagnie nationale risque donc d’être obligée de s’adapter pour faire face à cette nouvelle concurrence et semble même avoir déjà anticipé puisqu’elle a sorti mardi (19 juin), un tarif promotionnel vers la Guyane à 350 euros.

Le Canada, 4 fois moins cher ! 

La compagnie Air Canada, présente toute l’année vers la destination nord américaine et Air Transat, de façon discontinue devront probablement également revoir leur copie. Avec elles 2, les tarifs entre Pointe-à-Pitre et Montréal oscillent entre 900 et 1300 euros en classe économique. Norwegian proposera les mêmes sièges a environ 300 euros, c’est jusqu’à 4 fois moins cher, soit 1000 euros de moins…

Vers des destinations très fréquentées par les Antillais en raison de la présence de nombreux étudiants au Canada ou pour des voyages d’affaires vers la Guyane, la présence de la low cost venue du Nord devrait singulièrement modifier la donne au moins sur ces 5 mois de présence chez nous.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play