Nouvel an, nouveau carnaval

carnaval
carnaval
Le premier janvier marque aussi  le début du carnaval. La plupart des groupes à peaux lance la saison avec le "ben demaré", un rituel chargé de symboles qu'ils inscrivent de plus en plus dans une démarche spirituelle. 
Traditionnellement, le Carnaval commence le dimanche de l'Epiphanie. Une règle non écrite qui a tendance de plus en plus à être oubliée. En effet, outre les "chanté Nwel" qui sont déjà des séances de préparation pour le carnaval, les groupes carnavalesques ont adopté progressivement une nouvelle tradition qui est l'occasion pour eux de leur première sortie : "le ben démaré".
Le 1er janvier marque en effet, le début d'un nouveau cycle et les adeptes du « ben démaré » traditionnel y souscrivent en se rendant, dès minuit, à l'embouchure d'une rivière, avec des feuillages pour se purifier.

Depuis quelques années, on assiste à un nouveau "ben démaré" : celui des groupes à peaux  du carnaval. Un "ben démaré" avec de nouveaux symboles et avec un cérémonial qui s'est donné sa propre spiritualité à laquelle la plupart des groupes adhère.  
©guadeloupe

Et c'est désormais, chaque année, le 1er acte du Carnaval pour ces groupes. Un Carnaval qui évolue avec le temps et ceux qui le font.

©guadeloupe
©guadeloupe