Nouvelle nuit agitée pour les pompiers : trois feux volontaires

pompiers
Radar de Bas-du-Fort, au Gosier, détruit le 29/11/2020
©Ludovic Gaydu
Dans la nuit de mardi 10 à mercredi 11 août, deux radars, aux Abymes et au Gosier, ont été brulés. Une tentative d’incendie a également été signalée, au centre de vaccination du Carmel, à Basse-Terre, alors que le ministre des Outre-mer doit s’y rendre, ce mercredi matin.

Depuis plusieurs jours, la Guadeloupe fait face à une flambée de feux volontaires. Entre transports covid et incendies, les pompiers sont de plus en plus mobilisés.

Deux radars complètement détruits

Deux radars ont été complètement détruits, dans la nuit du 10 au 11 août.
Le premier a été l’objet d’un feu volontaire, peu après 1H00, au Boulevard des Héros, à proximité de l’église Saint-Luc de Baimbridge, aux Abymes.

Dans la foulée, près d’une heure après, même scénario : un second radar a été incendié, cette fois sur la Route des Salines, au Gosier.

La police nationale était présente sur les lieux, afin de sécuriser l’intervention des pompiers, déjà mis à rude épreuve, par l’épidémie de Covid-19.

Une tentative d’incendie au centre de vaccination de Basse-Terre

Alors que le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, doit se rendre ce matin, à 11h30, au centre de vaccination du Carmel, à Basse-Terre, une tentative d’incendie a été signalée dans la nuit, à 3H29 du matin, sur ce site. Les individus ont tenté de mettre le feu à des palettes de bois.

Là encore, la police nationale était sur place, aux côtés des sapeurs-pompiers.

Ces trois feux font échos à ceux des deux nuits dernières, notamment hier, où deux radars ont déjà été brûlés, ainsi que des poubelles et des détritus.