Omicron : Un variant qui a d'abord fait trembler l'Afrique du Sud

coronavirus
L'Afrique du Sud et le variant omicron
©Le Soleil
De nombreuses incertitudes planent encore sur la nature d’Omicron. Ce variant covid 19 est plus contagieux. On s'interroge aussi sur sa capacité à résister aux vaccins. Une étude Sud Africaine démontre que le vaccin pfizzer a tout de même une efficacité face à Omicron.

Moins que pour les autres mais tout de même, 2 doses de vaccin Pfizzer protègent à 70% des formes graves de Covid 19 causées par le variant omicron. Dans le cas du variant delta, il permet d’éviter les formes graves à 93%.

En matière de lutte contre la contamination cette fois, son efficacité serait de 33%, avec donc un risque élevé de réinfection. Face à Delta, son efficacité sur ce volet est de 80%.

variant Sud Africain
©Le Spécialiste

Quelque plus rassurant, la gravité des cas est inférieure de 25% à celle de la première vague de l’an dernier dans le pays, ce qui tenderait à confirmer qu’Omicron serait moins dangereux.

 Malgré tout, les systèmes de santé pourraient être débordés par les effets de ce virus en raison du volume de contamination, compte-tenu de sa rapidité de propagation.

Pour en arriver à de telles conclusions, l’étude Discovery, en partenariat avec les scientifiques du conseil Sud Africain de la recherche médicale, a passé au crible 78 000 tests PCR réalisé entre le 15 novembre et le 7 décembre. Depuis l’apparition d’Omicron en Afrique du Sud, le territoire connait une croissance exponentielle du nombre de cas de covid 19.