publicité

L'option mer: Un atout pour l'emploi en Guadeloupe

La première édition de la semaine de l'emploi maritime a été lancée hier. Initiée par Pôle Emploi, elle permet de mettre un coup de projecteur sur les formations et les débouchés qu'offre la filière. Et les exemples ne manquent pas, comme celui de jeunes écailleurs de Lauricisque

Parce que la mer leur a ouvert des portes... © L. Gaydu
© L. Gaydu Parce que la mer leur a ouvert des portes...
  • Ch. Théophile et L. Gaydu
  • Publié le
On parle souvent de la jeunesse guadeloupéenne, celle qui ère dans les rues, mais on oublie celle qui œuvre au quotidien pour s’en sortir.
A Lauriscisque, quartier difficile de Pointe à Pitre, certains ont fait le pari de la « Mer » pour s’insérer dans la société. Dans un territoire bordé par la mer, la filière maritime est une évidence pour l’avenir. 4  jeunes du quartier de Lauriscique, écailleurs de poisson, ont décidé de se former pour se lancer dans la transformation de produits de la mer.
Un pari ambitieux. Ils se sont donnés les moyens de leur objectif. Pendant deux mois, ils ont suivi une formation théorique et pratique au centre de formation la Clef.
De la découpe aux techniques de fumage de poisson en passant par les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire, ils ont appris comment se professionnaliser. Ils ambitionnent aujourd’hui de créer leur propre entreprise.
LA FILIERE MARITIME
Et pour élargir l'offre une convention de partenariat et de coopération a été signée ce lundi entre le Cluster maritime, le comité des pêches et la société Forboat de Jean Forbin avec la garantie de Pôle Emploi
ENTRETIEN AVEC OLIVIER PELVOISIN DIR REG POLE EMPLOI

 
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play