Orthophoniste : S'adapter pour continuer d'exercer pendant la crise sanitaire

coronavirus
Orthophoniste 1
©O. Duflo
C'est l'un des métiers les plus exposés en cette période de pandémie de coronavirus : Orthophoniste. Un métier pour lequel, les profesionnels qui l'exercent ont dû apprendre, non sans un certain nombre de difficultés, à concilier normes sanitaires et apprentissage du language
Pas facile quand on est orthophoniste de devoir gérer les rencontres avec les patients dans un respect strict des mesures sanitaires. De fait, pour une bonne part de leurs activités, les orthophonistes ont à prendre en charge de nombreux enfants et les choses dépendent souvent de l'attitude du jeune patient. C'est d'ailleurs très souvent  compliqué avec les plus jeunes qui mettent encore les objets à leur bouche. Et il ne faut pas oublier non plus que ces professionnels travaillent beaucoup avec des jeux. C'est dire le parcours du combattant qui est le leur dans l'exercice de leur fonction.
 
©guadeloupe

La situation actuelle est encore régie par l'arrêté du 25 mars 2020 qui a été modifié et qui précise désormais que : 

A l'exclusion des bilans initiaux et des renouvellements de bilan, les actes d'orthophonie mentionnés en annexe du présent article peuvent être réalisés à distance par télésoin.
La pertinence du recours au télésoin est déterminée par l'orthophoniste.
Ces actes de télésoin sont réalisés par vidéotransmission. Ils sont conditionnés à la réalisation préalable, en présence du patient, d'un premier soin par l'orthophoniste.
Pour les mineurs de 18 ans, la présence d'un des parents majeurs ou d'un majeur autorisé est nécessaire. Pour les patients présentant une perte d'autonomie, la présence d'un aidant est requise.

orthophoniste 2
©O. Duflo

Mais l'application de cet arrêté n'en était pas moins assorti d'un certain nombre d'obligations à respecter par les professionnels 

* Présence d’un adulte obligatoire si la personne concernée par les soins a moins de 18 ans (si ce n’est pas l’un des deux parents, ces derniers doivent faire parvenir une autorisation écrite en amont)
* 30 minutes minimum
* Objectifs de la consultation clairement définis en début de séance
* Pas d’enregistrement de l’échange vidéo
 

Protocole sanitaire de la Fédération Nationale des Orthophonistes

​​​​​​​
Les Outre-mer en continu
Accéder au live