L'Ouragan Maria est désormais de catégorie 4 et s'annonce extrêmement dangereux

cyclones
Trajectoire Maria
Selon le National Hurrican Center de Miami, l'ouragan Maria passe en catégorie 4 sur une échelle de 5,  L'alerte est maximale en Martinique. Maria menace directement le Nord de la Martinique, la Dominique, les Iles du Sud et la Côte sous le vent en Guadeloupe
 
Selon Météo France,  l'oeil de l'ouragan passe à moins de 50 km du sud de la Basse-Terre et encore plus près des Saintes en milieu de nuit de lundi à mardi. Il faut donc s'attendre à des conditions de vent beaucoup plus sévères que ce qui était anticipé jusque là sur les Saintes et le sud-ouest de la Basse Terre qui sont sont les régions les plus exposées.
Les vents de nord-est soufflent déjà à à18 h. L'épisode des vents les plus violents, interviendra entre lundi en soirée et mardi début de matinée. Des vents moyens de 150 km/h et des rafales à 200 km/h, voire davantage sur les hauteurs, sont donc à redouter sur le sud de l'archipel pendant plusieurs heures. Ces vents extrêmes sont concentrés près de l'oeil. Ailleurs sur le territoire, les vents moyens seront plutôt voisins de 100/120 km/h et s'accompagneront de rafales de l'ordre de 150 km/h. Le vent s'oriente au secteur sud-est en fin de nuit.
Avec l'éloignement de l'ouragan, le vent diminuera nettement en intensité au cours de la journée de mardi. La mer deviendra très grosse en soirée. La nuit prochaine, les creux dépasseront 10 m dans la houle de secteur est sur le sud de l'archipel. Les déferlements seront très violents ce soir et la nuit prochaine sur les rivages de Marie-Galante, du petit Cul de sac marin et le sud de la Basse-Terre. Des submersions localisées sont attendues sur les parties basses de ces rivages pendant la nuit. Par ailleurs, une submersion marquée en rade de Pointe-à-Pitre, dans la zone de Moudong à Jarry, et sur Petit Bourg est attendue autour de 3h du matin (conjonction avec la marée haute). La surcote prévue est d'environ 50 à 70 cm.
Lorsque MARIA atteindra la Caraïbe, très tôt demain matin, les fortes vagues pénétrant en côte Caraïbe risquent également de submerger certaines parties du littoral, surtout entre Vieux Fort et Vieux Habitants.
Enfin, les pluies associées à MARIA semblent particulièrement abondantes et risquent de provoquer de fortes inondations, en particulier sur le sud de la Basse-Terre. Après des averses espacées à l'avant de MARIA jusqu'en soirée, des pluies très intenses et continues sont attendues entre 0h et environ 12h mardi. Sur le sud de la Basse-Terre, et en particulier côté Caraïbe, le cumul de pluie pourrait atteindre 400 mm jusqu'à mardi midi. Sur le reste du territoire des quantités d'eau de l'ordre de 200 mm sont très probables.
A partir de mardi après-midi, avec l'éloignement de MARIA, les pluies prendront un caractère plus discontinu mais peuvent encore apporter de bons cumuls par endroits.

Si la préfecture de la Martinique s'apprête à placer l'île  en vigilance Grise, en Guadeloupe, le préfet a ordonné l'évacuation des "habitations situées dans les zones à risques". Une décision que la mairie du Gosier a décidé de suivre à la lettre en incitant les riverains des côtes exposées à rejoindre les abris mis à disposition par la commune. Une mission qui s'est annoncée plutôt difficile pour les policiers municipaux chargés de transmettre la décision. Dans la section de Grand Baie, la décision a été accueillie de manière très mitigée
VOIR 
©guadeloupe

Le maire n'exclut pas de pratiquer cette évacuation, de gré ou de force.
Les autres communes de l'archipel ont elles aussi proposé à leurs administrés de rejoindre leurs abris anticycloniques. On s'attend à ce que la forte houle que Maria provoquera affecte particulièrement les communes de la Côte Sous le Vent. 
Pour l'heure l'ouragan qui se déplace lentement, ce qui favorise son renforcement, longe les côtes de la Martinique avant de se diriger vers la Dominique et la Guadeloupe qu'il devrait atteindre durant la soirée. 
 

Trajectoire Maria 2

 

Pour information : 
La Martinique est passée en vigilance grise
La population doit cependant rester confinée. Seuls les services techniques et de secours sont autorisés à se rendre sur le terrain pour venir en aide et constater les dégâts. Les équipes d'EDF vont intervenir. A l'heure actuelle, près d'un tiers de la Martinique est privé d'électricité.
Classée en catégorie 4, l'ouragan Maria est passé au plus près de l'île, à 25 kilomètres environ. Il s'éloigne désormais mais les conditions météos restent dangereuses.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live