Papiers d’Identité #La Guadeloupe en IIIème République

livres
Guadeloupe 3ème République
La Guadeloupe en IIIème République ! C’est le thème d’un ouvrage collectif que l’on se propose de vous faire découvrir dans notre chronique littéraire de cette semaine.

‘’Papiers d’Identité’’ s’arrête ce matin sur l’ouvrage ‘’Guadeloupe 1875-1914, les soubresauts d’une société pluri-ethnique ou les ambiguïtés de l’assimilation’’. Un essai collectif, paru aux Editions Autrement, dirigé par Henriette Levilain, qui évoque le passage de la libération des esclaves dans les colonies, à une application de réformes imposées par l’Etat Français.

La IIIème République démontre une volonté assimilationniste de la France pour nos territoires. Mais l’ouvrage réaffirme que ce procédé ne s’est pas fait sans heurts.

Christelle Martial

Christelle Martial Guadeloupe La 1ère

Dans un monde qui procède par assimilations successives, qu'en est-il du devenir de ses habitants ?
Au moment où, dans une société pluri-ethnique, se multiplient les clivages et les chocs d'identité, l'assimilation apparaît menacée. À 7200 kilomètres de la métropole, l'île de la Guadeloupe étale ses deux ailes de papillon sur une mer émeraude.
Mais cette beauté peut être un piège qui laisse ignorer les convulsions de l'Histoire.

Guadeloupe 3ème République

Or la notion de l'assimilation des "vieilles colonies", née de l'idéal de la IIIe République, est paradoxalement à l'origine des conflits les plus violents.

 

Méconnues des historiens traditionnels, les années 1875-1914 représentent une période cruciale et explosive, angoissante pour certains, libératrice pour d'autres, au point que le paysage culturel et politique de la Guadeloupe contemporaine ne peut se comprendre qu'à la lumière de ces quarante années.

 

La Guadeloupe 1875-1914 : les soubresauts d'une société pluri-ethnique ou les ambiguïtés de l'assimilation / dirigé par Henriette Levillain

Levillain, Henriette; Levillain, Henriette

Paris : Editions Autrement; DL 1994