publicité

Tour cycliste de Guadeloupe

rss

Le Tour... tout en profils

Après le prologue d'hier au Moule, ce 69 ème Tour cycliste international de la Guadeloupe se décline en 9 étapes. Autant de parcours divers qui devraient permettre aux coureurs de briller quelque soit leur profil. Grimpeurs ou rouleurs,  il y en aura pour tous les goûts.

© Steeve Prudent
© Steeve Prudent
  • Par Steeve Prudent
  • Publié le , mis à jour le

Samedi 3 août : Une première étape sur le plat (Moule/Petit-Bourg)
Départ : 10h00
Course en ligne : 163 km700

Un parcours peu escarpé
Cette première étape respecte la tradition. Elle se déroule sur un parcours essentiellement plat, ou en tout cas dépourvu de grosses excroissances, hormis quelques bosses dans les grands-fonds. Après leur départ du Moule, les coureurs prendront la direction de Saint-François, pour un périple qui les mènera jusque dans le nord Grande-Terre. Après un nouveau passage dans l'intérieur des terres de la ville du Moule, ce sera direction Petit-Bourg en passant par les Abymes.

Dimanche 4 août : Deuxième étape en deux temps (Petit-Bourg/Basse-Terre)
Course en ligne : 158 km
Départ : 10h00

Après la montagne, la plaine
La deuxième étape nous propose deux visages. Dans un premier temps, les coureurs évolueront sur le plat de la Grande-Terre avant de repartir à l'assaut des montées de la côtes vent avant un final à Basse-Terre via Vieux-Fort. Une parcours taillée pour les coureurs complets.

Lundi 5 août : 3ème étape, on prend "presque" les mêmes (Basse-Terre/Bouillante)
Course en ligne : 153 km
Départ : 10h00 

A quelques nuances près

Le parcours de la 3ème étape, présente un profil qui ressemble en grande partie à celui de la veille. Il sera un tantinet plus montagneux avec un aller sur la côte au vent, un "central" à rebours en Grande-Terre, un retour sur la côte au vent et un final souvent spectaculaire sur les routes du sud de la côte sous le vent avant une arrivée à Bouillante. Gare à ceux qui n'auront pas été vigilant en ratant la bonne échappée.

Mardi 6 août : 4ème étape, la remontée sous le vent (Bouillante / Sainte-Rose)
Course en ligne : 156 km
Départ : 10h00

Une navigation au près
Pas de répit pour le coureurs sur cette 4ème étape, puisque très peu de temps après le départ, il faudra s'employer à froid dans l'ascension des montées de la côte sous le vent. Pour ceux qui auront réussi à ne pas se laisser distancer, il faudra ensuite négocier avec une longue excursion dans le centre Grande-Terre. Attention à l'ascension de la côte de Versailles en fin de course avant l'arrivée à Sainte-Rose.

Mercredi 7 août : 5ème étape montagnes russes dans les grands-fonds (Sainte-Rose / Sainte-Anne)
Course en ligne : 154 km
Départ : 10h00

Un air de parc d'attraction
La 5ème étape, nous éloigne des sommets escarpés de la Basse-Terre pour se dérouler dans sa plus grande partie dans les grands fonds. Un exercice compliqué avec une succession de "casse-pattes" à négocier par le peloton. Un parcours propice aux échappées, qui peuvent vite se soustraire à la vue des groupes de chasse. Par le passé l'arrivée à Sainte-Anne a donné des sprints mémorables.

Jeudi 8 août : 6ème étape Qu'elle est belle la montagne (Sainte-Anne / Saint-Claude)
Course en ligne : 126 km
Départ : 10h00

Dombrés en perspective
La 6ème étape bien que figurant parmi les moins longues est sans doute la plus redoutable du Tour. Elle se décline tout en montées. Après avoir négocié les bosses de Grand-bois ou Moreau dans les arrières pays, gosérien et abymien, il faudra ensuite se "coltiner" les Mamelles, certes dans le sens le moins difficile, mais tout de même avant Pigeon sur la côte sous le vent, mais surtout avant un final qui s'annonce décisif dans le mur de Saint-Claude.

Vendredi 9 août : 7ème étape Tout en descentes et en plats (Saint-Claude / Petit-Canal)
Course en ligne : 154 km
Départ : 10h00

A négocier!
Pour les rescapés du marathon de la veille, la 7ème étape aura des allures de moment de répit... Toute en descente vers la Grande-Terre elle devrait dans un premier temps permettre aux organismes rudement éprouvés de se reposer. Un temps, puisqu'ensuite, il faudra faire avec des allures sans doute fortement élevées dans les longues lignes droites de l'est du département puis du nord. Ce parcours semble toutefois favorable aux rouleurs, avec en perspective une belle arrivée au sprint à Petit-Canal.

Samedi 10 août : 8ème étape premier tronçon Tout en transition? (Petit-Canal / Capesterre)
Course en ligne : 86 km
Départ : 9h00

Veillée d'armes
Peu de difficultés figurent au menu du premier tronçon de la 8ème étape. Quelques côtes sont à négocier dans les grands fonds. Le parcours à tout d'un moment de transition avant le contre la montre individuel programmé dans l'après-midi. Peut-être l'occasion de briller pour les mal classés.

Samedi 10 août : 8ème étape deuxième tronçon Le moment de vérité ? (Goyave / Baie-Mahault)
Contre la montre individuel : 23,5 km
Départ : 15h00

La bataille des costauds
Le contre la montre individuel positionné à la veille de la dernière étape, s'est souvent avéré décisif pour la victoire finale au générale. Sur un peu plus de la distance d'un semi marathon nous devrions assister à une belle séance d'explication entre les cadors du peloton.

Dimanche 11 août : 9ème étape Confirmation ou révolution (Baie-Mahault/Abymes)
Course en ligne : 133 km
Départ : 13h00

Le jour J
La dernière étape du Tour n'a jamais été synonyme de long fleuve tranquille pour le leader. Par tradition le snipers du peloton seront à l'affût de la moindre faiblesse du leader du classement général pour peu qu'il leur aura laissé l'ombre d'un espoir... ​​​​​​​

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play