Pas de cendres de Saint-Vincent et une brume de sable qui va s'atténuer d'ici demain, en Guadeloupe

qualité de l'air
Qualité de l'air - 16/04/2021
Ciel légèrement brumeux ce vendredi 16 avril 2021 ©Olivier Duflo

Les Guadeloupéens doivent prendre leur mal en patience. La qualité de l'air est mauvaise aujourd'hui, mais la brume de sable, qui la dégrade, va s'atténuer d'ici demain. Une brume qui n'est pas du tout en lien avec les cendres de La Soufrière de Saint-Vincent.

La qualité de l'air est mauvaise, ce vendredi 16 avril 2021.
C'est l'habituelle poussière saharienne qui est en cause.
Les cendres du volcan La Soufrière de Saint-Vincent nous épargnent, par contre. Les vents ont tournés, depuis la semaine dernière ; ils poussent les cendres vers le Nord-Ouest de l'île où une éruption explosive a débuté il y a 7 jours.

Indice atmo orange, ce vendredi

La concentration en particules fines est de l'ordre de 49 à 55µg/m3, aujourd'hui, sur l'ensemble des communes de la Guadeloupe, alors que Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont épargnées par la brume de sable, selon Gwad'Air, association agréée de surveillance de la qualité de l'Air en Guadeloupe.
Ainsi, l'indice atmo est orange, synonyme de "mauvais", pour l'archipel, tandis qu'il est jaune, donc "dégradé", pour les îles du Nord.

En revanche, la situation va s'inverser demain, comme on peut le voir ci-dessous :

Qualité de l'air des 16 et 17 avril 2021
©Gwad'Air

Dès demain, donc, pour ce qui concerne la Guadeloupe, les brumes de sable vont s'atténuer, au regard des données de Météo France et des modèles de prévisions de Gwad'Air.

Pour autant, le phénomène et les alertes seront récurrents, dans la mesures où nous sommes dans en pleine saison (mars à octobre) où les brumes reviennent annuellement sur nos territoires, comme le rappelle Christina Raghoumandan, directrice de Gwad'Air :

©Eddy Golabkan et Olivier Duflo - Guadeloupe La 1ère

La Guadeloupe épargnée par les retombées de cendres de Saint-Vincent

La brume qui concerne la Guadeloupe actuellement n'a rien à voir avec les retombées de cendres de Saint-Vincent. En effet, celles-ci sont propulsées vers le Nord-Ouest de l'île sinistrée, depuis l'éruption de la Soufrière, le 9 avril dernier.

Trajectoire des cendres de la Soufrière de Saint-Vincent - 16/04/2021
Trajectoire des cendres de la Soufrière de Saint-Vincent - 16/04/2021 ©Olivier Duflo

Les poussières de sable saharien viennent, elles, du Sud-Est de notre archipel :

Trajectoire de la brume de sable - 16/04/2021
Trajectoire de la brume de sable - 16/04/2021 ©Olivier Duflo

Selon Thierry Jimonet, chef du centre Météo France de Guadeloupe, notre région n'a rien à craindre des cendres de Saint-Vincent :

©Eddy Golabkan et Olivier Duflo - Guadeloupe La 1ère